Critique de livre : Walking Your Octopus

Walking Your Octopus, A guide to the domesticated cephalopod n’est pas vraiment un artbook. C’est plutôt un livre illustré, avec un thème très rigolo : comment apprivoiser et dresser sa pieuvre (imaginaire, mais faut-il le préciser ?).

Le livre a un format très allongé, à l’italienne, et fait tout de même 64 pages, vu le format je pensais qu’il serait un peu moins fourni. Il est composé d’une introduction puis le guide commence réellement. Chaque double page est composée d’une illustration sur la page de droite et d’un court texte sur la page de gauche. Il s’agit d’une liste d’étapes pour vous familiariser avec votre nouvel animal de compagnie : on apprend à le découvrir, comment lui faire prendre son bain, jusqu’à son comportement en société, à la plage etc.

Les illustrations sont magnifiques, signées par Brian Kesinger elles mettent toujours en scène la pieuvre et sa très très jolie propriétaire, dans un monde rétro/victorien/steampunk très élégant. On sent un mélange d’encre, d’aquarelle et de médium numérique. On peut voir quelques étapes de travail sur le site de l’auteur. C’est toujours très frais, une vraie source d’inspiration du côté couleur et character design.

Walking Your Octopus est une très chouette référence, à la fois mignon, sexy, élégant et soigné, ce petit livre fera le bonheur des illustrateurs et surtout, je crois, des illustratrices. A placer au rayon Poulpes de votre bibliothèque, près de Corpus Delicti de Serge Birault.

Le texte est en anglais, mais il est assez court et simple, ça vous fera réviser !

Article en partenariat avec www.artbook.fr : le site de référence pour les artbooks et livres d’art en français

Comments are closed.