Guide de l’illustrateur sur les réseaux sociaux : FACEBOOK

Published On 03 Avr 2018 | By kness | article, Indispensable

Quand on est illustrateur indépendant, on est pas juste illustrateur. On est une entreprise à soi tout seul, et tout seul c’est parfois compliqué d’être créatif, comptable, commercial, spécialiste du webmarketing, et d’assurer le service après vente en plus des relances factures. Avec cette série de petits guides pour les illustrateurs, j’espère vous aider à faire le tri et organiser votre vie professionnelle d’auteur indépendant.

Comme nous l’avons vu dans notre article précédent, le guide de l’internet pour l’illustrateur, les réseaux sociaux sont essentiels pour la promotion de votre travail de créateur, illustrateur, designer. Je vais donc vous présenter les principaux réseaux existants et leur utilisation professionnelle.

Ces réseaux ne vous dispensent pas d’avoir votre propre site : au contraire, il ne faut pas être dépendant des seuls réseaux, je vous expliquerai pourquoi et comment dans un autre article :)

Facebook : Profil, page, groupe ?

Tout d’abord commençons par le gros Facebook. Ce réseau social est l’un des plus importants et rassemble plus de 2 milliards d’utilisateurs. Y assurer une présence est important, mais avec son modèle économique basé sur la publicité, Facebook va vous pousser petit à petit à mettre la main au porte monnaie. Voyons comment exploiter le réseau au mieux sans sortir d’argent.

Vous avez plusieurs portes d’entrée sur Facebook :

Le profil facebook de l’illustrateur

Votre profil personnel peut-être utilisé pour le travail, vous en aurez peut-être deux, un perso pour votre famille et un pro pour votre portfolio, c’est tout à fait possible, et c’est ce que je vous conseillerai également. Cela vous évitera les remarques désobligeantes de tatie Monique ou les rappels à l’ordre de papa qui trouve que quand même, elle est toute nue la dame du dessin.

Donc : 1 profil pro, ou 1 pro + 1 perso. Attention, les profils sont toujours limités à 5000 amis. Donc une fois ce seuil atteint vous ne pourrez pas ajouter d’amis, vous devrez indiquer aux gens qu’ils peuvent s’abonner à votre profil, ou créer un deuxième profil pour rediriger ( mais ça veut dire poster deux fois les infos). 

La page facebook de l’illustrateur

La PAGE, vaste sujet que la page Facebook. Après avoir promu outrageusement l’utilisation des pages, Facebook rebat les cartes en décidant que désormais, pour que votre page chérie, bichonnée pendant des années, atteignant fièrement 10k abonnés, ne reste visible que si vous payez. Le reach s’est effondré complètement et aujourd’hui il ne faut pas espérer en tirer grand chose à moins d’avoir une audience ultra motivée ou d’acheter de la publicité.
Pour contourner cette politique de racket de Facebook, il existe quelques astuces :

  • Éduquer vos fans et leur montrer comment voir les publications en premier dans leur feed Facebook
  • Encourager les personnes à interagir avec vous en posant des questions par exemple
  • Utiliser la vidéo pour partage ou la diffusion en direct
  • Garder votre contenu de qualité pour votre blog ou votre site indépendant et le partager sur facebook de manière régulière  

Exemple d’optimisation : expliquer à vos followers qu’ils peuvent régler votre page sur Voir en premier pour être sûr de ne rien louper de votre actualité.

Exemple de barre de raccourci : expliquez aux personnes qui vous suivent qu’elles peuvent consulter votre page plus rapidement en l’ajoutant à la barre de raccourcis.

Groupe Facebook ou pas Groupe Facebook ?

Le Groupe Facebook peut-être une alternative à la page, il répond en général aux besoins d’une communauté déjà établie et ne sera pas forcément adapté au partage de vos travaux. Cependant, maintenant les groupes sont administrables par les pages et cela peut-être intéressant si vous produisez un contenu collaboratif par exemple. Plusieurs sortes de groupes existent, ouverts, fermés, ou secrets. Vous pouvez aussi rejoindre des groupes d’illustrateurs sur Facebook pour échanger vos astuces et vous faire connaître de la communauté, et donc augmenter votre portée.

Quand, quoi et comment poster sur Facebook ?

Vous avez de la chance : votre métier est visuel et sur Facebok on adore le visuel. On adore encore plus la vidéo mais pour le moment on ne va pas aller chercher trop loin, si vous faites des posts réguliers bien formatés ce sera déjà un premier pas.

Quand poster sur Facebook ?

Quand votre cible est susceptible de consulter Facebook. Cela dépend de plusieurs facteurs comme le pays, l’âge, les occupations des personnes. Ces données vont varier et c’est à vous d’expérimenter et de noter vos propres créneaux idéaux.

Sur Facebook, les personnes sont présentes (tout le temps) pendant la semaine autour des horaires de déjeuner – 12h/14h – et en fin de journée – après 17h. Le week-end le public est plus disposé à partager alors que la semaine ils consomment et commentent.

Je vous conseille de vérifier vos statistiques Facebook et d’expérimenter pour affiner votre planning de posts. Par exemple pour CFSL, le meilleur moment semble être le Mardi à 18h pour les posts.

Que poster sur Facebook ?

Des images oui, mais pas n’importe comment. Postez ce dont vous êtes content, si vous n’êtes pas fier de vous inutile de vous embarrasser à soutenir des choses qui ne vous font pas vibrer. Vous pouvez poster vos travaux bien sûr mais variez les plaisirs et créez une routine. Par exemple sur mon instagram j’alterne les images finies, les WIP et les photos, je vais aussi bientôt poster des comptes d’autres artistes qui participent au challenge #1day1animal et qui méritent d’être suivis selon moi. Sur l’instagram CFSL je poste uniquement des comptes d’autres artistes mais j’alterne les styles : plutôt SF, Fantasy, Jeunesse, BD, croquis, concept, etc.

Comment poster sur Facebook ?

Il est inutile de poster un lien vers votre site sans autre forme de procès. Vous n’atteindrez personne car les algos de Facebook vont enterrer votre belle contribution dans les limbes des posts à 0 like. Pour poster un lien : Faites un petit résumé du contenu, supprimez l’aperçu automatique et ajoutez une image + les mots clefs qui vont bien (combien de mots-clefs ? autour de 5 c’est bien) et si vous en avez l’occasion, tagguez vos références.

Exemple de post taggué + images + lien 

Vous pouvez poster 1 fois par semaine, 3 fois par semaine, tous les jours, ou deux fois par jour, selon votre audience et votre portée, selon votre temps aussi car une fois dans la jungle de Facebook, il faudra continuer à vous occuper de votre post. Il faut répondre aux commentaires, les liker et partager éventuellement sur vos autres plateformes.

Sur Facebook, ce qui viendra de vous est important bien sûr, mais il faut aussi participer à la communauté pour se faire repérer et construire votre audience. Pour cela les commentaires constructifs et bien sentis sont une bonne arme. Vous pouvez aussi apporter votre pierre à l’édifice avec la participation aux différents challenges qui ont lieu régulièrement. Nous reviendrons sur les challenges dans un autre papier pas en papier.

Voilà pour Facebook, gardez à l’esprit que les posts sont programmables pour les pages et les groupes. Vous pouvez aussi utiliser un outil de prépostage comme Hootsuite – et il en existe sûrement d’autres. La prochaine fois je vous parle de Twitter !

Qu’avez-vous pensé de cet article ? Ça ressemble à un job à plein temps de poster sur Facebook ? C’est parce que ça le devient :) Heureusement, vous ne devrez fournir ces efforts que pendant une phase ascendante de votre trafic, lorsque vous débutez ou si vous cherchez à acquérir une nouvelle audience par exemple. Ensuite, vous pouvez aussi vous astreindre à un post construit par semaine ou faire ce que j’ai tendance à adopter de plus en plus : préparer un planning éditorial puis tout poster en avance et planifier les sorties le long de la semaine. Cela vous fera gagner beaucoup de temps. Dites-nous ce que vous en avez pensé sur Facebook – ho l’ironie

Like this Article? Share it!

About The Author

Créatrice de la communauté CFSL en 2001, j'anime et créée le contenu pour le site et les réseaux sociaux régulièrement afin d'aider les auteurs et illustrateurs. Je sélectionne les auteurs mis en avant et créée les tutoriaux ainsi que les critiques de livres. Je suis aussi illustratrice.

Comments are closed.