incompatibilité Illustration/création personnelle(doutes)

Tous les sujets concernant les études, les cursus et les écoles. Merci de rester poli et courtois même lorsque vous abordez de mauvaises expériences éducatives. Donnez vos avis sur les écoles d'art, et partagez vos expériences. Les avis donnés n'engagent que leurs auteurs.

incompatibilité Illustration/création personnelle(doutes)

Message non lupar princesse mucus » 02 Jan 2013, 16:51

Bonjour à tous et a toute.
je suis en prépa ,section beaux arts(a glacière)
je veux ici vous faire part de mes doutes profond quand a la nature des études et du monde professionnel (artistique ).
en gros voila . ce qui me pousse a la création ,c'est une nécessité vitale , le besoin d'expression de soi , vomir ses trucs sur du papier, bref , l'expression artistique au sens premier du terme .
tout naturellement , je me suis inscris dans une prepa art section beaux arts ,mais je me suis retrouvé en face d'une conception artistique à laquelle je me suis fortement opposé.en bref , le conceptualisme me sort par les trous de nez et j'ai beau essayer , ça ne me convient pas.Bon.Donc c'est dead pour les beaux arts: je peins ,je dessine ,je figure,et je suis incapable de parler de ce que je fais hormis pour dire "je ne peux pas en parler ,par essence ,si j'ai choisi ce langage la ,c'est justement du fait de l'insuffisance du langage formel " ,ou truc du genre.
la forme beaux arts ne me sied pas. :|
je pense donc à l'illustration . Mais , en vérité, consacrer tout mon dessin à, je ne sais pas , autre chose que de la création purement personnelle, horreur, horreur. Je veux dire passer des mois à designer des persos de dofus, pour pas mal ce serait la consécration (et je respecte ça totalement hein!), moi ,jle vivrais mal. Mais tout de même ,ça m'irait mieux que travestir le fond de ma production et passer mes journées à courir derrière des galeristes.Donc en fait voila ma seule question: un illustrateur qui gagne sa croute (donc qui possiblement, a un travail alimentaire) a il du temps pour se consacrer a sa propre production, à développer ses propres trucs personnels, intimes même ,dirai-je? je veux dire , quand on a une conception de la chose telle que la mienne , ne vaut il pas mieux faire un autre travail(non artistique) qui laisse plus de temps pour soi?
VOILA. Je suis bien conscient que c'est mon premier message sur ce forum , que mon exposé est bordélique à mort , mais..arf c'est vraiment a la mesure de mon incertitude absolut quand à mon devenir.
donc ,merci bien pour votre hypothétique attention , sinon je comprendrais tout a fait. Et quoiqu'il arrive ,bonne journée.
Dernière édition par princesse mucus le 23 Jan 2013, 11:14, édité 1 fois.
princesse mucus
Ersatz
 
Message(s) : 4
Inscription : 02-01-2013
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: doutes profond quand a la nature des études et du monde prof

Message non lupar Pezed » 03 Jan 2013, 01:35

Bonjour,

Avoir cette nécessité de s'exprimer par le biais artistique, c'est une chose ; en faire son gagne-pain, c'est déjà tout à fait différent. Lorsqu'un travail artistique devient un produit destiné à rapporter une quelconque rémunération par un tiers, il faudra nécessairement inclure la volonté de ce dernier dans le processus de création.

Alors oui, à notre époque, il n'est certes pas impossible de vivre par ses créations, mais quand même : la majorité des artistes professionnels doivent répondre à une demande précise pour chacun de leurs travaux ; rares sont ceux qui ont la chance d'avoir une démarche totalement libre doublée d'une rémunération conséquente. Je pense qu'il ne faut pas voir ta formation comme un fléau destiné à te faire travestir ta patte, mais comme te permettant de développer ta créativité et ton "amusement" dans des thématiques ou via des techniques imposés, ce qui te permettra d'acquérir une certaine autonomie face aux contraintes du monde professionnel et de ne pas être bloqué dans ton propre univers si tu souhaites poursuivre une carrière dans ce domaine-ci.

Tu évoques le design des personnages de Dofus : si le travail de Xavier Houssin et de Kim Ettinoff est si riche, c'est parce qu'ils ont su réinvestir leur style afin de correspondre à l'univers déjà pré-existant, tout en y injectant leurs personnalités respectives pour l'enrichir. Le cahier des charges a défini les contraintes, mais au sein même de ces contraintes, la marche de manœuvre demeure infinie.

Si ton truc, c'est de "vomir" sur du papier, comme tu dis, rien ne t'empêche de le faire et tu pourras toujours dessiner pour toi. Maintenant, si tu veux en faire ton métier, n'oublie pas que ton travail sera finalement destiné à autrui et que ces contraintes seront présentes de la même manière. Ta formation t'entraîne à "jouer" avec celles-ci, mais si tu n'y vois qu'une obligation et que tu te refuses à jouer le jeu, cela risque d'être légèrement compliqué.
Pezed
Microbe
 
Message(s) : 15
Inscription : 03-01-2013
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: doutes profond quand a la nature des études et du monde prof

Message non lupar Nawak » 03 Jan 2013, 14:08

Je connais la prépa Glacière, tu dois être en Arts Plastiques, je suppose.

Je suis assez surpris par ton discours.

Je me pose plusieurs questions : qu'es-tu venu(e) faire dans une école si ton but est uniquement de "vomir" tes trucs ? Qu'attendais-tu d'une formation ? Si c'est juste le cadre pour pratiquer, c'est plutôt mal barré, je trouve ... car n'importe quel école ou prépa est professionnalisante même si certaines le cachent pour attirer et séduire les élèves.

Je dirais quand même - pour relativiser un peu - qu'avoir des doutes après Noël est très normal, n'importe quel prépa l'attestera. :)
Nawak
Gastéropode
 
Message(s) : 113
Inscription : 26-02-2009
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: doutes profond quand a la nature des études et du monde prof

Message non lupar princesse mucus » 03 Jan 2013, 15:49

Merci bien de vos réponses. tu me dis que la marge de créativité dans un travail sur les personnage de dofus(par exemple) est infinie ....hum, oui et non . Je ne résumerais pas la création artistique a la "simple" créativité, a l'association ingénieuse d'idées : il y a la profondeur . Et cela, de la recherche sur des personnages de dofus en est exempt . plus ou moins. Enfin Ce que je veux dire c'est que dans des travaux de ce style, l'expression de soi est indirecte .
je me dis que tout de même , une école d'illustration m'apporterait de la technique pour mes propres créations. mais peut être qu'au contraire ça orienterait ma technique vers une application qui m'éloignera de ma volonté première .
en fait je me demande si faire de l'illustration finit par "conformer" ta manière de faire . Je me demande a quoi ressemblent les travaux personnels de Xavier Houssin et Kim Ettinoff , par exemple . Si tu peux passer le plus clair de ton temps à utiliser le dessin pour répondre a des commandes bien précises puis ,a coté ,pour soi,faire du Munch ( vous comprenez bien que je n'ai pas du tout la prétention de faire du Munch, bien sur, mais vous saisissez l'idée )
ensuite , je me dis, la BD. ça tout de même , j'y reconnais souvent de la très haute expression personnelle , jveux dire , Bilal ,winschluss ,David B,larcenet,et pleins d'autre...ces mecs la d'ou sortent ils en fait ? je suppose qu'il n'y a pas trop de règle génerale dans cette voie la , mais est ce que c'est plutôt des gars qui ont fait art déco ou autre et qui ont fait de la bande dessiné a coté j'usqu'a ce que ça marche ou quoi?
princesse mucus
Ersatz
 
Message(s) : 4
Inscription : 02-01-2013
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: doutes profond quand a la nature des études et du monde prof

Message non lupar Pezed » 03 Jan 2013, 16:51

Donne à cent personnes le même cahier des charges, tu obtiendras cent résultats différents ; à cent mille personnes, cent mille productions uniques. Quelque soit les contraintes qui existent, aussi restrictives soient elles, une infinité de possibilités créatives s'offriront à toi et c'est dans cette perspective qu'il faudrait, selon moi, regarder le processus de création en général. Je peux comprendre que ta formation te frustre dans un premier temps puisqu'elle te pose sans cesse des barrières, mais si tu arrives acceptes de t'y tenir et que tu parviens à construire quelque chose de personnel au sein de celles-ci, c'est un premier pas vers l'autonomie et la liberté créative.

Alors, forcément, que tu choisisses une école d'illustration ou n'importe quelle formation artistique, tu seras conformée à une manière de faire pour la simple raison qu'elles ont toutes une finalité professionnalisante et qu'il faut justifier le fait que te soit délivré le diplôme de fin de cursus, attestant ta capacité à intégrer le monde du travail et à établir une démarche créative même sous la contrainte d'une cahier des charges ; ça aussi, c'est de la profondeur.
Avoir une volonté première, certes, mais si ta volonté ne peut évoluer et qu'elle reste primaire, où est la profondeur et la liberté de créer que tu revendiques tant ? N'est-ce pas au final plus restrictif d'être esclave de son univers ou de son style ? En t'amenant sur des terrains inconnus, ta formation te force à enrichir ta personnalité : tu ne t'exprimes pas indirectement, tu apprends à développer ton écriture ailleurs que dans ce que tu connais déjà.

Au risque de me répéter pour finir, rien ne t'empêche de dessiner pour toi, tu pourras toujours tirer de ta formation un enrichissement technique pour te perfectionner dans ton travail personnel mais la problématique est ailleurs : est-ce que tu souhaites garder de cette formation uniquement la pratique pure ? Ou acceptes-tu qu'elle t'amène plus loin au risque de te permettre plus tard de poursuivre dans cette voie ? ;)
Pezed
Microbe
 
Message(s) : 15
Inscription : 03-01-2013
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: doutes profond quand a la nature des études et du monde prof

Message non lupar mylydy » 11 Jan 2013, 16:23

hello,

il existe des solutions sympa aussi, perso en voici une comme une autre:

si tu bosses dans l’industrie du cinema d'animation, tu es intermittent du spectacle, ce qui a des avantages de ouf en realité
car si tu cumule 507h de boulot en 10 mois (cad dire enormement si tu est musicien car tu n'as pas bcp d'heure de travail malheureusement mais sinon il s'agit d'un contrat de 3 mois et demi aux 35h dans le cinema d'animation), tu touche nesuite 8 mois d'assedics , et donc tupeux developper tes projets persos, etre payé convenablement (enfin tout est relatif mais ça va quoi) entre 2 taff "alimentaires"

perso j'ai fait du board a ankama apres etre sortie d'ecole, et puis j'ai utilisé ces quelques mois pour developper mon projet perso que je fait pour ankama d'ailleurs. sans ces assedics j'aurai pas pu tenir, j'ai trouvé ça vraiment genial pour developper ses projets.

Xa et Kim peut etre bien aussi, ils dessinent pareil dans la vraie vie, puisquec Xa qui a inventé l'univers visuel d'ankama (entre autres mais principalement), enfin je pense pas trop m'avancer en disant ça^^


je pense que si ton style ne correspond pas a dofus, tu ne travailleras jamais pour ankama, si ça peut te rassurer. il faut trouver le job qui corresponde au mieux a ton univers ou bien creer toi meme le job effectivement. perso j'adore l'univers ankama, mais je me force pas, c'est juste qu'il me correspond et donc ça matche naturellement. en gros j'irai pas a cartoon networks parce que de toute façon ça me correspond pas si tu preferes. j'irai pas bosser dans le jeu video hyper realiste parce que d'autre sgens aiment mieux ça que moi et donc font mieux leur job que moi

on ne travaille jamais mieux que quand on est fait pour ça crois moi :)

et i vaut mieux avoir un univers affirmé pour que la boite puisse se dire "lui il va nous APPORTER" quelque chose, il va pas juste faire le taff".


apres en revanche, une (bonne) ecole apprend beaucoup d'autres choses. toi tu es chargé de te trouver un univers, et une ecole est chargée de te donner une formation pour apprendre un ou plusieurs metiers, pour apprendre a forger ton univers sous certaines contraintes, bref pour t'apprendre un savoir faire

en l'ocurrence puisque je les connais je le dit, les contraintes du cinema d'animation qui sont les plus exigeantes possibles sans aucune doute pour moi, sont vraiment tres benefiques, elle permettent d'optimiser son travail, d'aller plus vite et mieux (perso je fait de la bd et j'en vis tres bien grace a ça). je pense que travailler sans aucune contraintes ça veut dire qu'on se repose que sur son talent, ce qui est treeeees risqué car on risque de partir en roue libre au bout d'un moment. le fait de bosser en equipe, d'avoir des retours d'autres personnes, c'est tres important. perso je fait que de la bd quasi et dès que j'ai une petite mission design ou autre a droite a gauche genre une fois par an ou 2 max, et que je reviens sur ma bd, j'ai progressé 3 fois plus quand je reprend mes pages. je n'envisage pas d'arreter l'un ou l'autre du coup mais au contraire d'alterner un peu de prod parmis la bd.

j'espere que j'ai pu t'aider apres c'est juste mon avis bien sur ^^'
Avatar de l’utilisateur
mylydy
Gringo
 
Message(s) : 2806
Inscription : 03-10-2004
Localisation : salle du temps
a noté: 0 fois
a été noté: 1 fois

Re: doutes profond quand a la nature des études et du monde prof

Message non lupar princesse mucus » 23 Jan 2013, 10:57

ah oui , effectivement , le statut d'intermitent du spectacle , c'est plus que pratique , c'est meme assez royal pour pouvoir consacrer du temps a sa propre creation. Mais ca ne concerne que l'audiovisuel , l'anmation ? parceque , jveux dire, la bd par exemple ca travaille par intermitence aussi, ca en aurait bien besoin :)
princesse mucus
Ersatz
 
Message(s) : 4
Inscription : 02-01-2013
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois


Retour vers Éducation - Écoles d'art



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)