[BD] La mémoire des siècles, corrections avant l'album ?

Votre contrat est signé ? votre BD est publiée et vous souhaitez avoir des avis sur le dessin, la couleur ? C'est ici.
Attention ce n'est pas un forum promotionnel, la publicité et la promotion vont dans la rubrique Salon - Autopromo. Les sujets qui ont pour but de simplement faire de la pub pour une bd déjà publiée seront automatiquement déplacés.

[BD] La mémoire des siècles, corrections avant l'album ?

Message non lupar tyef » 07 Août 2013, 19:03

Bonjour à tous !

Comme je le disais plus tôt, je publie en ce moment dans M.BD, à raison de huit pages par mois, une BD : "la mémoire des siècles".
La promotion du mensuel MBD (qu'il faut acheter en kiosque, si si :) ), c'est là : viewtopic.php?f=47&t=76637

Les épisodes s'enchaînant mois après mois (en ce moment, l'épisode 3 est en kiosque, j'encre l'épisode 5, le 6 est scénarisé/roughé), je commence à penser sérieusement à l'album que ça pourrait donner. Je ne sais pas encore si ce sera fait par M.BD, par un autre éditeur ou par moi, mais j'estime que ce sont là des considérations moins importantes que le contenu, à savoir les planches. Je commence à avoir un peu de recul par rapport aux planches publiées dans le mag, et me pose des questions sur la pertinence de refaire telle ou telle case pour la future publication en album. 8D

C'est là que j'ai besoin de vous, de vos conseils avisés.

Bon, à ce stade, je vous montre les planches, non ? Allons-y :
[teleport]
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
[teleport]
Pour ceux qui voudraient déjà consulter ces planches sur papier, je précise qu'elles ont été publiées dans le numéro 1 de M.BD, qui n'est certes plus disponible en kiosque, mais bien sur le site de l'éditeur : http://www.mbdmag.eu/produit/m-bd-mag-n1/

Donc, dans un premier temps, que pensez-vous de ce premier épisode ?
Comment est le dessin ? Les couleurs ?
Quelle case/perso/détail/décor vous re-feriez ?
Quelle case à conserver absolument ?
Le scénario, ça roule ? Vous comprenez tout ? des dialogues à refaire, etc ?

Bref, quel est votre ressenti ?

Par la suite, si vous le voulez bien, je mettrai aussi quelques autres épisodes (peut-être pas tout, l'éditeur ne serait certainement pas d'accord...). L'idéal, ce serait au moins une fois de poster le tout au fur et à mesure (découpages, crayonnés en fonction des réactions au découpage, encrage en fonction des réactions aux crayonnés, etc...) mais je suis trop en flux tendu pour le moment...

D'avance merci pour vos conseils et remarques en tout genre !
tyef
Microbe
 
Message(s) : 10
Inscription : 22-07-2013
a noté: 0 fois
a été noté: 3 fois

Re: [BD] La mémoire des siècles, corrections avant l'album ?

Message non lupar Tian » 09 Août 2013, 10:31

Salut,

Un style vraiment différent de "Elysez moi !", très sympa.
Je me suis laissé prendre par l'histoire, c'est clair - j'ai tout compris, c'est dire ;) - bien rythmé et dynamique, avec une ambiance bien sombre. Des très belles cases comme celle de l'explosion (le coup de la bombe reliée au podomètre c'est bien trouvé). Et la couleur pour le flash back, ça le fait carrément je trouve. Beau boulot sur les décors aussi.

Ce qui m'a moins plu : la tenue du perso principal. On le reconnait sans problème, mais son visage change un peu sur certaines cases (Pas évident, surtout que tu fais bien l'effort de varier les angles de vue). En fait, c'est surtout la case 4 de la planche 1 qui m'a posé problème, j'ai cru qu'il s'agissait d'un ado, il fait vraiment petit par rapport à l'inspecteur, alors que ça n'est pas le cas dans la case précédente. Si tu dois refaire une seule case, je pense que c'est celle-là, surtout que c'est à ce moment qu'on fait connaissance avec lui.
Ensuite, dans le flash back, c'est l'inverse. Le perso à une tête "adulte" (j'exagère) sur un corps de gamin, ça fait un peu bizarre. Il doit y avoir moyen de le rajeunir un peu. (le racourci du bras de l'oncle qui le pousse sur son vélo est un peu loupé - main trop grande ?)
Et un dernier truc qui m'a gêné, c'est le menton tout rond du gamin tueur (c4 p5 surtout) ça fait assez cartoon, alors que le reste est semi réaliste.
Voilà, ces quelques remarques si ça peut t'aider.
Sinon, ben bravo pour le boulot, c'est très chouette ;)
Tian
Déca
 
Message(s) : 371
Inscription : 24-06-2005
Localisation : Bordeaux
a noté: 1 fois
a été noté: 1 fois

Re: [BD] La mémoire des siècles, corrections avant l'album ?

Message non lupar tyef » 09 Août 2013, 17:23

Génial ! à quelques exceptions près, je ne pensais pas du tout à ces cases là :D

La case 4 de la page 1, je ne l'avais pas vu... Je m'étais laissé embarquer par la narration "descendante", et du coup, dans ce cas de figure, ça m'arrangeait bien que le héros soit si petit... Pas besoin de redessiner, juste de décaler les persos pour réajuster les tailles... Mais je vais peut-être plutôt agrandir l'inspecteur en case 3, non ? ça lui mettrais l'épaule dans le lustre, donc il faudrait le décaler... à réfléchir...

En revanche, le flash back, je le sentais déjà moyen... Je ne trouve pas trop que la tête du gamin fasse adulte (en même temps, l'angle n'est pas très explicite) mais je suis plus que d'accord avec le raccourcis bidon en case 1. Selon mon humeur, je trouve que ce qui est raté est la main, le bras entier, ou le corps entier... la couleur directe, c'est ennuyeux à gérer parce que plus difficilement modifiable en retouche 'toshop (alors que les gros encrages, ils sont toujours retouchés et sur-retouchés). Mais là, je crois qu'il va me falloir redessiner le perso de la case 1 en page 8...

Après, les têtes des persos, là, on rentre un peu dans le champ du "non modifiable"... à moins de tout refaire (Hergé était fou) ! Le gamin traîne sa tête "plus cartoon" le long de toute l'histoire, si je dois re-designer la tête et la retoucher partout où il apparaît, ça risque d'être long... Mais je retiens la critique pour les nouveaux persos que je ferai par la suite ! Attention à tenir le style dans tous les persos... Plus j'y réfléchis, plus je me dis que c'était peut-être un moyen plus ou moins conscient de montrer la jeunesse du perso par rapport aux autres : un style "plus cartoon" pour le gamin, face aux adultes qui ont un style "plus semi réaliste"... intéressant !

Merci en tout cas, pour tes remarques et tes compliments !
o*u*o
tyef
Microbe
 
Message(s) : 10
Inscription : 22-07-2013
a noté: 0 fois
a été noté: 3 fois

Re: [BD] La mémoire des siècles, corrections avant l'album ?

Message non lupar Kim » 10 Août 2013, 00:18

Planche 1 case 3: la main du perso est un peu petite.

Le garçon ne fait pas garçon au niveau de la tête mais plus adulte. Surtout au niveau de l'avant dernière case de la dernière planche. Pour moi, tu devrais corriger le côté yeux à demi-fermés "machiavéliques" au profit d' yeux plus neutres plus ouverts. Un enfant avec des yeux plus innocents qui tient des propos de vengeance et qui est là pour tuer est à mon goût plus flippant qu'un enfant "méchant".

Le passage où l'enfant met les menottes au héros n'est pas clair. Tu ne décris pas la situation globalement, la montrant par un plan où on ne voit que des mains (qu'il faut au passage identifier) (planche 5 case 5).

Maintenant, l'histoire pour moi est trop classique au niveau du début. Ca manque de surprises. "L'homme paniqué par une menace qui est protégé et victime de la menace malgré tout" est trés pour ne pas dire trop classique comme exposition. Mettre un enfant comme "tueur" est surprenant mais amène des questions aussi: Où l'enfant a t-il la bombe quand il arrive (il n'a qu'un pistolet, la bombe est assez grosse pour se remarquer) ? Comment soulève t-il le corps de l'oncle (c'est un enfant) ? Comment fait-il pour le transporter sans passer par le couloir où se trouve le héros ?

Il y a d'autres anomalies pour moi comme le fait que ce soit l'inspecteur qui donne le tranxene (alors que c'est plutôt un médecin qui l'administre), le fait que le tranxene soit plus un relaxant qu'un médicament qui endort rapidement (type zolpidem), que tout le monde soit hors jeu (sauf le héros) du fait d'eau "empoisonnée" ou le timing (le héros trouve une solution à la bombe, le temps que l'enfant attache l'oncle et le transporte à la voiture) ? Pour moi, tout cela montre que tu as des intentions narratives au niveau scènes (le héros face au méchant) mais que tu négliges un certain réalisme vis à vis des détails. A une certaine époque, pas mal de récits allaient dans ce sens. Cette impression participe au côté "classique" et attendu de ton histoire.

Kim
Avatar de l’utilisateur
Kim
Torréfacteur
 
Message(s) : 3016
Inscription : 18-09-2004
Localisation : Périgueux
a noté: 32 fois
a été noté: 34 fois

Re: [BD] La mémoire des siècles, corrections avant l'album ?

Message non lupar Raoul Douglas » 10 Août 2013, 02:26

Parfait ! :)
Cette tronche que t'as fait au serial killer, on dirait qu'il sort tout droit d'un épisode du collège fou fou fou. C'est excellent ! :D
Merci pour les pages.
Avatar de l’utilisateur
Raoul Douglas
Torréfacteur
 
Message(s) : 3042
Inscription : 09-12-2007
Localisation : AMIENS / 39 ANS
a noté: 287 fois
a été noté: 108 fois

Re: [BD] La mémoire des siècles, corrections avant l'album ?

Message non lupar tyef » 11 Août 2013, 18:09

Yeah !

Kim, merci pour tes commentaires plus qu'intéressants (en même temps, te lisant depuis pas mal de temps sur ce forum, je n'en attendais pas moins de toi :P )
Maintenant dans le détail :
Effectivement, la main de la case 3 ne colle pas. Je dirais même plus, elle est mal placée, je trouve, maintenant. C'est drôle, quand je regardais cette planche, mon regard ne se portait plus sur la main... alors qu'elle jure un peu [grrr]

Kim a écrit :Le garçon ne fait pas garçon au niveau de la tête mais plus adulte. Surtout au niveau de l'avant dernière case de la dernière planche. Pour moi, tu devrais corriger le côté yeux à demi-fermés "machiavéliques" au profit d' yeux plus neutres plus ouverts. Un enfant avec des yeux plus innocents qui tient des propos de vengeance et qui est là pour tuer est à mon goût plus flippant qu'un enfant "méchant"

Ouais... Sauf que ce n'est pas ce que j'ai voulu raconter... Il y a une grande ambigüité avec ce perso, qui sera levée en partie avec l'épisode suivant. Tu as raison, ta version serait plus flippante, mais ce premier épisode ne fait qu'approcher de loin le concept que j'essaie de mettre en place, qui prime donc sur cette bonne idée d'un garçon innocent. Il me faut là un garçon qui se comporte comme un adulte. Réponses dans l'épisode 2 (qu'il faudra bien que je redimensionne, charge et que je vous montre...)

ça rejoint un peu le côté "trop classique" de mon histoire... En fait, j'ai l'impression d'avoir scénarisé jusqu'ici des trucs trop complexes, avec des tas d'explications à fournir avant que les enjeux soient installés et que l'action puisse se dérouler. Du coup, j'ai tenté ici de simplifier au maximum le début, puis ajouter au fur et à mesure de la complexité, des informations qui se veulent surprenantes, etc... Déjà, dans le deuxième épisode, j'apporte des éléments supplémentaires... J'ai peut-être trop dépouillé ce premier épisode d'éléments, le dosage n'est pas évident et subjectif, mais je retiens ton ressenti...

Kim a écrit :Le passage où l'enfant met les menottes au héros n'est pas clair. Tu ne décris pas la situation globalement, la montrant par un plan où on ne voit que des mains (qu'il faut au passage identifier) (planche 5 case 5).

Oui, j'ai voulu ici un peu sacrifier la lisibilité, quitte à résumer la situation en avant dernière case de cette page... temps 1 : je montre des choses pas claires (parce que trop rapides ; temps 2 : je résume, pour être sûr d'avoir été compris... j'ai voulu mettre le lecteur à la place du héros, qui ne comprend rien à mesure que l'action (trop rapide) se passe... du coup je me trouve clair avec la page vue entièrement, mais pas clair si on s'arrête aux 2/3... J'avais peur au moment où j'ai fait cette planche d'être trop descriptif au risque d'ennuyer le lecteur... Peut-être à tort... à creuser...

Bon, puis sur les détails qui coincent...
Kim a écrit :Où l'enfant a t-il la bombe quand il arrive (il n'a qu'un pistolet, la bombe est assez grosse pour se remarquer) ?

ah, je la pensais assez petite pour être sous son pull... Il serait intéressant de la rajouter à son côté, pendante à sa ceinture, par exemple...
Kim a écrit :Comment soulève t-il le corps de l'oncle (c'est un enfant) ? Comment fait-il pour le transporter sans passer par le couloir où se trouve le héros ?

Je pensais avoir répondu visuellement avec la corde qui pend de la fenêtre... Je partais du principe qu'un enfant pouvait traîner un corps sur quelques mètres, l'attacher, puis le balancer par la fenêtre en le retenant par la corde... Et en même temps, je ne voulais pas raconter ça, d'abord par manque de place (il faut bien faire des choix), ensuite pour garder une aura de mystère au perso (qui perdrait de sa superbe si je le montrais en train de faire ce que je décris)...
Kim a écrit :le fait que ce soit l'inspecteur qui donne le tranxene (alors que c'est plutôt un médecin qui l'administre), le fait que le tranxene soit plus un relaxant qu'un médicament qui endort rapidement (type zolpidem), que tout le monde soit hors jeu (sauf le héros) du fait d'eau "empoisonnée" ou le timing (le héros trouve une solution à la bombe, le temps que l'enfant attache l'oncle et le transporte à la voiture) ?

en première page, quand le héros dit "qu'est-ce que vous lui avez donné", le "vous" est censé être global... Ce n'est pas ce médoc qui endort l'oncle, mais bien la même chose qui endort tout le monde : l'eau dans laquelle le gamin a mis un puissant somnifère. Tout le monde sauf le héros, qui est arrivé plus tard... Quant au timing, tout dépend du temps que tu donnes à la case 3 de la page 7, le moment où Ethan est assommé par le choc... J'aurais peut-être dû, effectivement, mettre plus de cases montrant Ethan inanimé...

Bon, bref, là, le constat est clair, je n'ai pas réussi à t'embarquer dans l'histoire, si tu t'es posé toutes ces questions, et surtout si tu n'as pas cherché les réponses dans les planches ou dans ton imagination... Tu n'as pas vu une histoire se dérouler sous tes yeux, mais bien une BD faite par un auteur qui aurait oublié des choses... Peut-être parce que pour toi l'histoire est trop "classique", peut-être parce que je n'ai pas été assez habile pour la raconter et mettre l'émotion qu'il aurait fallu... On verra par la suite si ça colle mieux ou pas, au fur et à mesure que l'histoire s'étoffe...

Sinon, Raoul, merci de me remercier, content que ça te plaise ! :)
tyef
Microbe
 
Message(s) : 10
Inscription : 22-07-2013
a noté: 0 fois
a été noté: 3 fois

Re: [BD] La mémoire des siècles, corrections avant l'album ?

Message non lupar Kim » 12 Août 2013, 23:36

Pour l'histoire, je le redis, ce qui m'a marqué, c'est le manque d'originalité. Tu mets une menace au départ. Vu le type de récit, on sait à l'avance que la menace va frapper l'oncle (le tuer ou ici l'enlever). C'est logique pour que le récit progresse par la suite. Un des problèmes tient au fait que on sait ce qui va se passer. Il n'y a donc pas vraiment d'effet de surprise. On sait que l'oncle a un secret qui sera découvert ensuite et qui conditionne la suite du récit. L'exposition que tu as faite est, pour moi, en cela trop "classique". C'est ce qui est préjudiciable au projet ce côté sans surprise sur ton déroulement.

Pour continuer dans les détails, pourquoi les policiers qui gardent l'oncle sont en tenue d'assaut (casque, gilet pare-balles) ? Ce genre de tenue n'est utilisée que pour l'assaut pas pour de la protection. Pourquoi l'oncle renverse des meubles ? Même sous le coup d'une crainte exagérée, quel est l'intérêt de renverser des meubles (on sait trés bien qu'une menace peut enjamber des meubles) ?

Le coup de l'eau empoisonnée est gros, trop gros. L'eau agit au même moment sur tout le monde (comme si tout le monde avait consommé l'eau en même temps). Il pourrait y avoir d'autres moyens plus "réalistes".

Au niveau de ta mise en scène, je n'ai pas du tout compris l'intérêt de ta scène flash-back. Le héros se relève et se rue vers la pièce où se trouve son oncle. Et là, flash-back. Le type, en trois secondes, il pense à tout cela. Du coup, j'ai plus eu l'impression que le flash-back ne servait qu'à mettre de la case sur la planche.

Niveau dessin au niveau du flash-back, les avant- bras de l'oncle (et du héros petit) ne m'emballent pas trop globalement.

Je n'ai toujours pas compris comment le gamin faisait pour porter le corps au dessus de la rambarde puis le l'emmenait au sol sans problème. Il aurait en même temps pu tranquillement le trainer par où il était venu plutôt que de s'enquiquiner avec une corde. La décapotable rouge est aussi un modèle super discret

Voilà pour quelques autres petits détails qui selon moi, nuisent au réalisme de l'ensemble.

Kim
Avatar de l’utilisateur
Kim
Torréfacteur
 
Message(s) : 3016
Inscription : 18-09-2004
Localisation : Périgueux
a noté: 32 fois
a été noté: 34 fois

Re: [BD] La mémoire des siècles, corrections avant l'album ?

Message non lupar Raoul Douglas » 13 Août 2013, 09:40

Kim a écrit :pourquoi les policiers qui gardent l'oncle sont en tenue d'assaut (casque, gilet pare-balles) ? Ce genre de tenue n'est utilisée que pour l'assaut pas pour de la protection. Pourquoi l'oncle renverse des meubles ?

Ca s'appelle de la dramatisation, ou trouver des astuces visuelles pour faire comprendre par l'image ce qui est important au lieu de le faire comprendre par des textes dans des cases narratives.

Pour le flashback, je suis d'accord. En remettant ça dans l'ordre chronologique (Flash back au début donc), le contraste entre l'oncle tout gentil des souvenirs du héros accolé à la case où il pète un boulon en hurlant aurait probablement eu plus d'impact.
Les flashback, (sauf exception) c'est le mal. :D
M'enfin bon, il est court et le côté un peu "too much" en fait un instant plus rigolo qu'autre chose, et colle bien au ton général des planches. On est dans l'exagération et dans un univers taré. Soit t'acceptes de suspendre ton incrédulité pour prendre un peu de fun, soit tu continues à tout analyser et dans ce cas là tu fermes le bouquin tout de suite, mais il faut faire quand même attention de ne pas tomber trop dans cet état d'esprit, au risque au final…d'être déçu par tout.
Raconter une histoire, c'est mentir. C'est inventer de toute pièce un truc qui n'existe pas. D'ailleurs, quand quelqu'un nous baratine, on dit "ce type me raconte des histoires !".
Sachant cela, et sachant qu'une histoire repose sur un problème à résoudre et du conflit, tu trouveras toujours dans les histoires un moment où "ah ben oui mais ça ce n'est pas crédible, ah ben oui mais il aurait pu régler le problème comme ci ou comme ça, etc…". C'est juste plus difficile à déceler dans les histoire bien écrites que dans les histoires mal écrites, mais ça n'en reste pas moins là.
C'est comme pour Bilbo où les gens vont venir te dire "Ah ben oui mais Gandalf, pourquoi il n'appelle pas les aigles directos au début, ils se seraient moins pris la tête !"
Certes, mais il faut comprendre que cet instant correspond au moment de "l'ultime secours venu de l'extérieur", "l'envolée magique" qui n'arrive qu'à la fin du deuxième acte.
Bref pour apprécier certains trucs, parfois il faut savoir suspendre son incrédulité deux secondes, après tout dépend de la capacité et de la volonté de chacun de le faire. Il est vrai qu'une histoire qui demande trop de le faire, c'est pas bon non plus. Mais bon, ici, pour ma part, au regard du "ton général" des planches, ça passe sans souci.

Sinon pour l'ellipse du gamin qui s'enfuit avec l'oncle, je la trouve aussi assez couillu, et ça montre direct que ça a beau être un gosse, il est capable de faire des trucs de fous, que rien ne l'arrête, et donc que le héros va avoir du fil à retordre.
Avatar de l’utilisateur
Raoul Douglas
Torréfacteur
 
Message(s) : 3042
Inscription : 09-12-2007
Localisation : AMIENS / 39 ANS
a noté: 287 fois
a été noté: 108 fois

Re: [BD] La mémoire des siècles, corrections avant l'album ?

Message non lupar Kim » 13 Août 2013, 22:13

Je suis d'accord sur le fait qu'il s'agisse de dramatisation pour beaucoup de choses mais c'est là aussi que le bât blesse.

Quel est le ton global du récit ? Réaliste. Le dessin n'est pas à priori caricatural et dans les enchaînements/ dialogues, on ne bascule pas dans de la parodie directe. Du coup, ce côté "too much" comme tu dis, apparaît comme plus maladroit qu'autre chose. Il aurait mieux valu se positionner soit dans la parodie, soit dans le réel (en évitant du coup, des ficelles comme l'eau empoisonnée). Être entre deux genres est rarement bon pour un récit. Le côté ironique ici tend plus vers de la maladresse et du peu original.

Kim
Avatar de l’utilisateur
Kim
Torréfacteur
 
Message(s) : 3016
Inscription : 18-09-2004
Localisation : Périgueux
a noté: 32 fois
a été noté: 34 fois

Re: [BD] La mémoire des siècles, corrections avant l'album ?

Message non lupar tyef » 14 Août 2013, 10:14

En fait, Kim, j'ai l'impression qu'on est dans un gros malentendu... Tu pars du principe que le ton de cette histoire est réaliste, alors que non, je n'ai pas eu cette intention. du coup, tu vas me reprocher plein de choses, alors que ce sont des choix personnels qui sont bien réfléchis. Toi, tu prends ça pour de la maladresse, parce que tu as voulu cataloguer mon récit, en le positionnant dès le départ sur un point précis sur une échelle de réalisme, alors que je me positionnais ailleurs avec plein d'éléments divers (dès la première page).

Forcément, si j'avais voulu être réaliste, j'aurais mis des flics en civil qui surveillent un gars bien tranquille, avec des meubles qui restent en ordre parce que le gars est pragmatique, qui réagit bien aux médicaments qu'il a acheté dans une pharmacie en suivant le parcours du soin pour bien être remboursé via sa sécurité sociale. La personne qui vient l'enlever (surtout pas un gamin, c'est pas réaliste) utilise d'autres méthodes et part dans une voiture discrète... Ce n'est pas du tout ce que j'ai voulu raconter ! Je suis parti dans une ambiance toute autre, et plutôt que prendre ça pour des choix assumés, tu t'obstines à me mettre dans cette case "réaliste". Forcément, ça ne colle pas ! Tu as vu mon dessin, tu t'es dit : "réalisme". alors que non.

Enfin quand même, un gamin qui enlève une personne au nez et à la barbe d'une protection policière, chercher du réalisme à tout prix là dedans, ça ne peut pas coller ! Sorti du réalisme, il n'y a pas que le parodique, hein, mais d'autres formes d'exagération que j'essaie d'explorer (à mon niveau, hein, d'autres l'ont déjà fait mieux que moi)... Quand tu dis qu'il y a soit le parodique, soit le réel, je vois plutôt ça comme deux bouts d'une échelle, je me suis choisi un barreau quelque part au milieu.

En plus, dans la suite du récit (les épisodes suivants), je pars dans une veine plutôt fantastique, avec des éléments "incroyables" que j'intègre petit à petit au récit.

Ces choix te paraissent inadéquats, mais ils en emballent d'autres, j'ai l'impression qu'on entre dans une question de goût, là... J'imagine que Largo Winch ne doit pas trop être ta tasse de thé. Attention, je ne me compare aucunement avec Jean Van Hamme, mais il raconte l'histoire d'un milliardaire qui se bat au couteau du haut de son building avant de signer une OPA aux règles juridiques précises (et développées)... C'est un exemple de mélange des genres réussi (pour moi), un peu dans l'ambiance des James Bond. Aucun agent secret ne vit le centième d'action d'un 007, tout est exagéré, et pourtant on ne se demande pas à chaque minute "tiens, mais pourquoi si et pourquoi ça...", parce qu'on est pris dans l'action/émotion, on s'est laissé piéger. Je pense que le problème est moins dans les choix que l'on fait que dans la manière de les articuler...

Pour en revenir à mon premier épisode, j'en ai "piégé" certains, mais toi, Kim, tu as fait de la résistance, avec des remarques que je placerais dans différentes catégories :
1. celles qui sont utiles à crédibiliser le récit. Je pense par exemple rajouter quelques bombes et une corde au côté du gamin, à partir de la page 4...
2. celles qui tiennent un peu de la maniaquerie. Genre le tranxène (il y aurait mille manières d'expliquer ce genre de détail).
3. celles qui auraient assagi le récit (alors que je ne suis pas sage). J'ai voulu installer une tension exagérée... Donc les policiers attendent une menace terrible, ils ne sont pas en civil ni en uniforme simple, mais en tenue de combat, des vrais chevaliers en armure ! L'oncle n'est pas simplement anxieux, mais carrément paniqué, hors de toute rationalité, donc il se protège d'une manière instinctive, un peu comme un gosse... Le "méchant" est narcissique, se sent invulnérable, donc il a une voiture qui lui correspond !

Enfin bref...

Dernier mot tout de même sur l'originalité de l'histoire et le manque de surprise... Je voulais installer dans une histoire attendue des éléments qui la rendaient originale. On attend un tueur sanguinaire impressionnant ? surprise ! voilà un gamin ! Le gamin paraît inoffensif ? Surprise ! Il est plus fort que tout le monde... C'est comme ça que je voyais les choses. L'originalité, c'est le personnage du méchant. Pourquoi un gamin en veut à cette personne ? comment il peut être aussi malin ? Il y a des réponses à ces questions, qui sont d'ordre fantastique...

Pis les flash back, ben on est mal parti, il y en a au moins un par épisode ! :) Moi j'aime bien, mais bon...
Ici, je l'ai mis pour rajouter un enjeu. Je trouvais qu'il n'y avait pas de lien assez fort entre l'oncle et son neveu, donc je le raconte ici, quand Ethan est sur le point de le perdre, à demi assomé, dans un état second...

Ce sera intéressant de voir par la suite comment vous percevez les autres flash backs ! Ils font parfois une case, parfois plusieurs, une fois deux pages...
C'est déjà intéressant de voir les différentes manières de voir ce premier épisode, selon les goûts et personnalités !

Bon, d'ici là, je retourne à mes planches !
Au passage, merci Raoul, tu as dit des tas de choses avec lesquelles je suis d'accord !
Je ne sais pas si je suis super clair dans les explications de mes choix, mais je fais au mieux dans le temps imparti (ça y est, mon planning est tout chamboulé :'( )...
Au boulot !
tyef
Microbe
 
Message(s) : 10
Inscription : 22-07-2013
a noté: 0 fois
a été noté: 3 fois

Re: [BD] La mémoire des siècles, corrections avant l'album ?

Message non lupar Raoul Douglas » 14 Août 2013, 16:39

tyef a écrit :Pis les flash back, ben on est mal parti, il y en a au moins un par épisode ! [… ]Ils font parfois une case, parfois plusieurs, une fois deux pages...

Si ils sont intégrés au temps présent comme tu l'as fait ici, entrecoupés de cases où on reste sur le héros et sur sa progression, ça passe sans souci. ;)
Avatar de l’utilisateur
Raoul Douglas
Torréfacteur
 
Message(s) : 3042
Inscription : 09-12-2007
Localisation : AMIENS / 39 ANS
a noté: 287 fois
a été noté: 108 fois

Re: [BD] La mémoire des siècles, corrections avant l'album ?

Message non lupar tyef » 20 Sep 2013, 22:17

Bonjour à tous !

C'est un peu tard, certes, mais je prends enfin le temps de redimensionner/charger/montrer les planches de l'épisode 2. C'est d'autant plus impardonnable que les épisodes 1 et 2 pourraient former une histoire complète, avec une "fin" que je vous laisse découvrir :

[teleport]
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
[teleport]

Voilà !

à ce stade, peut-être comprendrez-vous certains de mes choix de l'épisode 1, comme montrer le gamin/tueur non pas avec l'innocence enfantine, mais bien un regard adulte... Vous aurez aussi compris qu'on est dans un trip plus fantastique que ce que laissait montrer l'épisode 1. D'ailleurs, si c'était à refaire, je veillerais peut-être à placer du fantastique dans l'épisode 1...

Puis sinon, le flash back... Tout le concept de l'album (de la série, même) repose dessus : Un problème du présent expliqué par les vies antérieures, avec des périodes historiques diverses. C'est surtout visible dans les épisodes suivants, publiés dans MBD (à ce sujet, je ne saurais trop vous conseiller de lire ce mag, le numéro 4 est dans les kiosques, les autres numéros dispos ici : http://www.mbdmag.eu/boutique-mbd/ (allez-y, il y a de tout, dont pas mal d'auteurs sympas)). Je mettrai des épisodes suivants ici, mais vous avez pu comprendre que je procrastinais pas mal à ce sujet (bon, j'ai des planches à tomber, aussi °_°' comment vous faites, ceux qui publient autant ? vous êtes vraiment balèzes).

Il y a aussi un inconvénient majeur à lire ces planches sur le web plutôt qu'imprimées : je les ai conçues dans le but d'être imprimées. Des trucs comme la double page 2/3, j'en utilise d'autres par la suite. En fait, pour une vraie publication numérique, il faudrait remonter toute la séquence... J'y pense, mais comme le reste, ça viendra plus tard :P Que ça ne vous empêche pas de faire comme pour l'épisode 1 : les compliments, les critiques sur tout (scénar découpage dessin encrage couleur...), les conseils pour progresser, les points de vue...

Lâchez-vous !
Et d'avance merci...
;)
tyef
Microbe
 
Message(s) : 10
Inscription : 22-07-2013
a noté: 0 fois
a été noté: 3 fois

Re: [BD] La mémoire des siècles, corrections avant l'album ?

Message non lupar duphot » 25 Jan 2014, 10:57

C'est du bon boulot. Je crois que tu gagnerais à simplifier les effets d'encrage, surtout sur ce genre de dessin.
Avatar de l’utilisateur
duphot
Pilier de comptoir
 
Message(s) : 1117
Inscription : 15-12-2005
a noté: 0 fois
a été noté: 20 fois

Re: [BD] La mémoire des siècles, corrections avant l'album ?

Message non lupar tyef » 31 Jan 2014, 12:07

Merci duphot !

Quand tu parles des "effets d'encrage", tu vises plutôt les cernés épais, les effets de matière (projections, tâches, etc...), les speed lines, les aplats de noir... Ou tout à la fois ? :)

C'est vrai que c'est une question que je me pose souvent, celle du graphisme à poser sur mon dessin, diversifiant ces dernières années les réponses à cette question...
Image
Image
Image

Récemment, mon travail sur "Nô" a fait encore bouger les lignes, avec un encrage au feutre et un dessin de personnages plus simplifié... (voir le sujet ici : viewtopic.php?f=45&t=77656)

Je ne sais pas si ça va dans le sens de ce que tu dis...
8D
tyef
Microbe
 
Message(s) : 10
Inscription : 22-07-2013
a noté: 0 fois
a été noté: 3 fois


Retour vers BD Publiées



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité