Un accord par mail d'un client a-t'il de la valeur?

- QUESTIONS SUR LE DROIT D'AUTEUR, L'IMAGE ET LES STATUTS UNIQUEMENT -
Pour les questions précises d'ordre juridique, contractuel, droit d'auteur, copyright, propriété intellectuelle. (Uniquement lié à l'image)

Un accord par mail d'un client a-t'il de la valeur?

Message non lupar floriflore » 31 Jan 2011, 19:15

Bonjour à tous,
J'ai peut-être mal cherché mais je n'ai pas trouvé de sujet traitant la question,pardonnez moi si la question a déjà été soulevée ailleurs (dans ce cas là, n'hésitez pas à me l'indiquer).
Récemment une personne travaillant dans une agence publicitaire intermédiaire d'une société m'a demandé un logo. Je fournis une première ébauche, envoi par la même occasion un devis. Le client (donc, la société via l'agent publicitaire) est d'accord pour me confier la réalisation. Bon jusque là rien de spécial. Je réalise le logo, j'envoi une version finalisée en 75 dpi . Le client me recontacte, tout est ok, tout le monde est content, quelques retouches seraient à faire et basta. Donc, j'attends un peu de recevoir les directives pour les retouches...Une semaine passe je laisse un mail soulignant que je suis toujours en attente pour finaliser..deux semaines, bref, plus personne en face, un logo réalisé à l'oeil, désarroi...
N'y a t-il aucun moyen de se prémunir de ce genre de rigolos?
Sachant que 90% de mes clients se braquent au seul mot "signature, bon pour accord", que faire? Le fait qu'un client accepte votre travail par mail a-t-il une quelconque valeur légale?
Autant de questions qui restent sans réponses et qui suscitent une autre question donc, n'y a t-il pas moyen de faire respecter notre travail?
Avatar de l’utilisateur
floriflore
Microbe
 
Message(s) : 31
Inscription : 04-10-2009
Localisation : Saint-Cloud
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: Un accord par mail d'un client a-t'il de la valeur?

Message non lupar Thorn » 31 Jan 2011, 19:35

(téléportation en section "juridique")
Image
Avatar de l’utilisateur
Thorn
Torréfacteur
 
Message(s) : 3641
Inscription : 26-05-2004
Localisation : Paris
a noté: 4 fois
a été noté: 5 fois

Re: Un accord par mail d'un client a-t'il de la valeur?

Message non lupar plout » 31 Jan 2011, 19:55

....
Dernière édition par plout le 29 Mars 2018, 23:38, édité 1 fois.
plout
Grain de café
 
Message(s) : 166
Inscription : 15-01-2011
a noté: 0 fois
a été noté: 2 fois

Re: Un accord par mail d'un client a-t'il de la valeur?

Message non lupar K.L » 31 Jan 2011, 20:49

Salut les gens

Alors j'ai une petite combine à vous donner qui peut vous éviter l'achat d'une enveloppe Soleau, c'est un avocat conseil qui me la donner!
Alors tu mets toute ta création, dans une enveloppe que tu fermes et tu te l'envoie en recommandé , tu la garde évidemment fermé , elle n'est certes pas enregistré à INPI mais elle prouve par la date et son contenu l'antécédent de paternité de la création .
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
K.L
Capuccino
 
Message(s) : 410
Inscription : 24-11-2007
Localisation : Reimsplage
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: Un accord par mail d'un client a-t'il de la valeur?

Message non lupar plout » 31 Jan 2011, 21:01

....
Dernière édition par plout le 29 Mars 2018, 23:38, édité 1 fois.
plout
Grain de café
 
Message(s) : 166
Inscription : 15-01-2011
a noté: 0 fois
a été noté: 2 fois

Re: Un accord par mail d'un client a-t'il de la valeur?

Message non lupar Ailurus » 01 Fév 2011, 12:37

:? Ça me fait penser aux otage qu'on montre ne vidéo avec le journal du jour. C'est moche d'être pris en otage comme ça avec on propre travail et de ne pas pouvoir faire valoir ses droits malgré tout...
Portfolio
Sur Cfsl
Avatar de l’utilisateur
Ailurus
Pilier de comptoir
 
Message(s) : 1127
Inscription : 18-10-2009
Localisation : Loire Atlantique
a noté: 6 fois
a été noté: 2 fois

Re: Un accord par mail d'un client a-t'il de la valeur?

Message non lupar mouisset » 01 Fév 2011, 12:53

Salut Floriflore,

alors, pour répondre clairement à ta question, un accord par mail a valeur de preuve. Il n'a pas valeur de contrat, mais peut constituer la preuve qu'il y a bel et bien eu accord commercial, si tout ça devait se finir au tribunal.
Au delà de ce point, il y a 2 gros de soucis dans ton histoire :
- la fourniture d'une ébauche accompagnant le devis : pourquoi ? Cette ébauche ne t'était vraisemblablement pas payée, et la fournir est selon moi une connerie (pour toi, ton compte en banque, et ton métier). Plutôt que d'épiloguer sur ce point, je te renvoie à la lecture de ce document : http://www.alliance-francaise-des-designers.org/media/140/Dites_NON.pdf et je te conseilles (pour ne pas te fatiguer pour rien, te démotiver, perdre de l'argent et te retrouver dans des situations du type de celle que tu nous décrit) de refuser systématiquement de fournir une esquisse sans qu'aucun accord commercial ait été passé au préalable.
- la non formalisation de la commande : avant tout boulot, il te faut un devis ou un bon de commande signé. C'est précisément le moyen de te "prémunir de ce genre de rigolos" comme tu dis. Un client qui refuse de signer un bon de commande est un rigolo, et le fait qu'il refuse de s'engager contractuellement peut de donner à comprendre qu'il se garde la possibilité de te la faire à l'envers... Bref, mon 2ème conseil : ne démarre pas le boulot sans avoir un devis ou un bon de commande signé. Si le boulot est urgent, tu peux demander qu'on te faxe le document avant de te l'envoyer par courrier : ça te permettra de commencer à bosser sereinement.

Voilà. Ça peut avoir l'air d'être des conseils de vieux con, mais c'est super important. Et c'est en appliquant ces règles de base que tu te préserveras des embrouilles et que tu pourras bosser dans de bonnes conditions.
Pour ton histoire en cours, n'hésites pas à demander ton dû : si personne ne réponds à tes appels et tes mails, commences par leur envoyer une facture pour le boulot fait. Puis, si dans 30 jours aucun règlement ne t'aies parvenu, tu envoies une lettre de relance. Et si tu n'obtiens aucune réponse à cette relance, tu envoie une lettre de mise en demeure par Recommandé avec accusé de réception, etc... jusqu'au tribunal si besoin (même si, dans les faits, ça m'étonnerait que ton histoire finisse devant un tribunal.

Bon courage pour la suite :wink:
...........................
Graphisme & Illustration : www.mouisset-design.com
Peinture, dessin & installations : www.pascalmouisset.com
Croquis et recherches sur CFSL : par ici
Avatar de l’utilisateur
mouisset
Gastéropode
 
Message(s) : 126
Inscription : 12-02-2009
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: Un accord par mail d'un client a-t'il de la valeur?

Message non lupar mouisset » 01 Fév 2011, 12:56

Ah oui, et pour répondre à ta dernière question : n'y a t-il pas moyen de faire respecter notre travail? Simplement en bossant de façon rigoureuse, sur le plan commercial notamment. Autrement dit, en appliquant les conseils donnés ci-dessus... Si tu n'es pas carrée sur la gestion de tes relations clients, c'est mort.
...........................
Graphisme & Illustration : www.mouisset-design.com
Peinture, dessin & installations : www.pascalmouisset.com
Croquis et recherches sur CFSL : par ici
Avatar de l’utilisateur
mouisset
Gastéropode
 
Message(s) : 126
Inscription : 12-02-2009
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: Un accord par mail d'un client a-t'il de la valeur?

Message non lupar floriflore » 01 Fév 2011, 14:35

Vos réponses m’ont permis d'apprendre pas mal de choses, ce pour quoi je vous remercie infiniment. (Merci à Thorn d'avoir placé
le sujet au bon endroit, aïe si j'ouvre encore un sujet, je regarderai mieux, pardon!!)
J'ai aussi conscience, ho combien, d'avoir été beaucoup trop confiante et trop crédule ce qui n 'est pas très pro au final est qui contribue à ce que notre profession soit bafouée... :? Qu'à cela ne tienne, j'appliquerai les conseils de plout et de mouisset sans bien sûr en arriver au procès ( et oui, ça revient plus cher que le contrat au final, ça, vous l'avez tous compris).
mouisset a écrit :(...)il y a 2 gros de soucis dans ton histoire :
- la fourniture d'une ébauche accompagnant le devis : pourquoi ? Cette ébauche ne t'était vraisemblablement pas payée, et la fournir est selon moi une connerie (...) Si le boulot est urgent, tu peux demander qu'on te faxe le document avant de te l'envoyer par courrier : ça te permettra de commencer à bosser sereinement.

Et oui, on m'a demandé de travailler dans l'urgence d'après un croquis gribouillé préexistant.Je ne possède pas de fax, va falloir que j'investisse vu que la plupart de mes clients me demandent de bosser dans le speed, une des raisons pour lesquelles je me précipite à bosser avant de couvrir mes arrières..Merci encore d'avoir prit le temps de me renseigner!!
Avatar de l’utilisateur
floriflore
Microbe
 
Message(s) : 31
Inscription : 04-10-2009
Localisation : Saint-Cloud
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: Un accord par mail d'un client a-t'il de la valeur?

Message non lupar plout » 01 Fév 2011, 19:29

....
Dernière édition par plout le 29 Mars 2018, 23:38, édité 1 fois.
plout
Grain de café
 
Message(s) : 166
Inscription : 15-01-2011
a noté: 0 fois
a été noté: 2 fois

Re: Un accord par mail d'un client a-t'il de la valeur?

Message non lupar plout » 01 Fév 2011, 19:35

....
Dernière édition par plout le 29 Mars 2018, 23:38, édité 1 fois.
plout
Grain de café
 
Message(s) : 166
Inscription : 15-01-2011
a noté: 0 fois
a été noté: 2 fois

Re: Un accord par mail d'un client a-t'il de la valeur?

Message non lupar mouisset » 03 Fév 2011, 17:14

J'répond un peu tard, mais j'suis absolument d'accord avec la dernière intervention de Plout.

Pour le reste en revanche, je te conseille malgré tout d'éditer et d'envoyer ta facture si ton client fait le mort, et de poursuivre avec une lettre de rappel si il continue... Tu n'en es pas encore au stade du procès, et il est fort possible que tu récupères tes billes avant d'en arriver là (je te le souhaite en tout cas). Si tu réclame ton dû et que tu montres ta détermination, les choses peuvent se débloquer.
Si ça coince, alors tu pourras éventuellement te rapprocher d'un avocat conseil (il y a parait-il des consultations libres possibles en mairie... du moins c'est ce que j'ai lu ici et là) pour savoir ce qui sera jouable juridiquement ou non (même si je pressent que la somme engagée n'es pas énorme et qu'il y a peu d'chances pour que tu ailles jusque là).

Bonne chance
...........................
Graphisme & Illustration : www.mouisset-design.com
Peinture, dessin & installations : www.pascalmouisset.com
Croquis et recherches sur CFSL : par ici
Avatar de l’utilisateur
mouisset
Gastéropode
 
Message(s) : 126
Inscription : 12-02-2009
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: Un accord par mail d'un client a-t'il de la valeur?

Message non lupar Marie Laure » 19 Mars 2011, 00:43

Moi, je suis un peu étonnée par la réponse de Plout, qui cite les bons articles du Code Civil mais en fait une interprétation un peu surprenante à mon avis (incidemment, je suis avocat).

Certes une des conditions essentielles pour qu'un contrat soit valable est le consentement, et il est incontestable qu'il est indispensable que ce consentement porte sur la chose (ici, la prestation) et le prix.

Toutefois, il est de jurisprudence constante qu'un contrat est parfaitement valable, même s'il n'est pas écrit. En effet aucun article du code, et aucune décision de la Cour de Cassation, n'impose un formalisme quelconque.

La difficulté, et souvent de taille, qui peut s'élever ensuite, a trait à la preuve de l'accord. C'est la raison pour laquelle il est bien entendu prudent de faire signer le devis. Comme cela, on a la preuve de l'accord du client.

Mais un mail ou un courrier du même client, voire même un message de sa part sur votre répondeur (pour peu qu'il s'identifie bien, mais bon là on rentre dans le un peu fragile quand même) aux termes duquel le client affirme qu'il accepte le devis, suffit à former le contrat.

Donc, répétons le, l'écrit n'est pas indispensable à la formation du contrat ; en revanche il est bien pratique. Pour info, le site Freelancer est très utile pour tout ça.

Pour revenir au cas qui nous intéresse, si un devis a été envoyé au client, et qu'il répond, même par mail, que ce devis lui convient, le contrat est formé et on peut le poursuivre jusqu'en enfer.

Pour la petite histoire, un de mes clients avait un cas un peu similaire : une prestation sans devis signé (aïe!) et un client de mauvaise foi. Il m'a suffi de sortir tous les échanges de correspondance où on voyait bien que le client, au début du moins, ne contestait aucunement le devis, donnait des instructions pour la suite du travail, etc..., pour obtenir une condamnation devant le juge de proximité.

Donc, il ne faut pas se décourager. Le seul problème c'est que souvent, il s'agit de relativement petites sommes (moins de mille euros) pour lesquelles le recours à un avocat serait bien pratique mais est, proportionnellement, hors de prix.

Pour finir, je donne un peu les mêmes conseils que Mouisset : il faut facturer la prestation ; si à l'expiration de la date de paiement, rien ne vient, il faut relancer, puis rapidement (8, 15 jours au plus) mettre en demeure. Il est utile, dans la mise en demeure, de préciser que faute pour le client de "régler la somme due dans le délai précité, je me verrai contraint de remettre ce dossier à mon avocat pour qu'il mette en oeuvre les voies de droit appropriées".

Parfois agiter ce genre de menaces suffit.

Bonne chance !
Avatar de l’utilisateur
Marie Laure
Grain de café
 
Message(s) : 154
Inscription : 05-09-2007
Localisation : Paris
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: Un accord par mail d'un client a-t'il de la valeur?

Message non lupar floriflore » 06 Avr 2012, 17:37

Je reviens bien tard sur le sujet pour remercier plout, K.L, mouisset et Marie Laure d'avoir prit le temps d' apporter des réponses très claires et détaillées à mes interrogations. Pour ma part, cela m'a permis de bien résoudre mon problème du moment et je garde toujours dans un coin de ma tête les références à fournir en cas de litige car il reste malheureusement beaucoup de personnes peu scrupuleuses qui pensent qu'un travail de graphiste ou d'illustrateur ne mérite tout compte fait pas rétribution bien qu'eux même en aient tiré bénéfice et qu'ils aient envoyé un mail pour tout consentement.
Je pense qu'on peut raisonnablement clore le sujet qui aidera d'autres personnes que moi, à n'en pas douter :smart:
Avatar de l’utilisateur
floriflore
Microbe
 
Message(s) : 31
Inscription : 04-10-2009
Localisation : Saint-Cloud
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: Un accord par mail d'un client a-t'il de la valeur?

Message non lupar Nerval » 11 Mai 2012, 15:10

Je rejoins forcément Marie-Laure. J'ajoute simplement une mise en garde par rapport à ce qu'à dit K.L et Plout au sujet des courriers recommandés envoyés à soi-même.

Méfiez-vous ! Cette technique a une valeur probante extrêmement faible pour ne pas dire inexistante ! N'importe quel avocat répondra qu'il est on ne peut plus facile d'ouvrir l'enveloppe à sa réception et d'y placer ce que l'on veut.

Vous pouvez par contre plier l’œuvre (donc ne pas la placer dans une enveloppe) afin que le tampon de la poste soit directement apposé dessus. C'est déjà mieux, mais ce n'est pas parfait.
Viendez lire les aventures d'un frenchy perdu au pays des Ricains !!
Image
Ma brute
Avatar de l’utilisateur
Nerval
White Gorilla
 
Message(s) : 1705
Inscription : 24-09-2003
Localisation : Derrière mon écran.
a noté: 0 fois
a été noté: 1 fois

Suivant

Retour vers Aide juridique aux auteurs



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité