PAPIER BD COULEUR DIRECTE

Toutes les questions techniques, logicielles, et infos pratiques. Les sujets concernant études et écoles sont ici. Veillez à bien poster dans les sous-forums dédiés selon votre sujet : Etudes, Références, Infos Freelances ou Infos Juridiques.
Le forum juridique est réservé aux AUTEURS, les problèmes de plomberie, voisinages etc seront supprimés sans avertissement.

PAPIER BD COULEUR DIRECTE

Message non lupar Madmartigan » 10 Mai 2015, 12:27

Bonjour, je travail avec des acryliques liquides type colorex sur du papier vinci 300g, mais au bout de quelques années, malgré le fait de les garder dans mon carton à dessin, le papier a jauni(pas à cause de la peinture). Existe t-il une marque qui résiste bien au temps?
Sinon, est-ce gênant pour la couleur directe, que le papier ne soit pas blanc, mais plutôt blanc cassé?
Merci d'avance.
Avatar de l’utilisateur
Madmartigan
Déca
 
Message(s) : 315
Inscription : 12-04-2012
a noté: 3 fois
a été noté: 20 fois

Re: PAPIER BD COULEUR DIRECTE

Message non lupar Vebeo » 13 Mai 2015, 21:43

Hello,

Étonnant cette histoire de jaunissement...surtout si tu dis que tes dessins sont restés dans un carton à dessin... Je ne connais pas bien le papier lavis Vinci ( il me semble l'avoir essayé une fois il y a très longtemps pour une image mais je n'en suis plus trop sûr... ). Normalement tous les papiers Beaux-Arts de nos jours sont sans acide...

Perso, depuis presque 10 ans j'utilise le Canson Fontenay pour toutes mes illustrations pros ou persos... et c'est le top du top, un des meilleurs papier aquarelle qui existe, et j'en ai testé un paquet !
Il y a deux grains différents sur la même feuille, grain fin d'un côté, grain "torchon" de l'autre.
C'est du 300 g aussi, et il ne semble pas bouger dans le temps, en tous cas à vue d’œil, les images faites il y a presque 10 ans ne m'ont pas semblé jaunies. Il ne bouge et reste bien plat, si tu le tends bien avec du kraft gommé, contrairement à d'autres papiers, notamment le C à Grain qui a tendance à se "voiler", même en ayant été tendu pendant la réalisation.

Après, comme presque tout les papiers aquarelles, il est légèrement blanc "cassé", mais je ne pense pas que ce soit un problème pour la bd en couleur directe, ça se corrige au scan ou à la photogravure.

Arches aussi est très bien et a une très bonne réputation.

Tu peux aussi jeter un oeil au "Canson Illustration" ou au bon vieux "C à Grain", c'est des papiers de bonne qualité, même s'ils finissent par se voiler un peu avec le temps.

Après, tout dépend de ta façon de travailler, un papier qui convient à un illustrateur, ne conviendra peut-être pas à un autre...le mieux, tu t'en doutes, c'est de tester ;)


J'espère avoir pu t'aider, bon courage dans tes essais et recherches :)


Ah, et je précise, je ne suis pas sponsorisé par Canson ! :P
Avatar de l’utilisateur
Vebeo
Mousse
 
Message(s) : 86
Inscription : 21-03-2011
Localisation : Bretagne
a noté: 0 fois
a été noté: 4 fois

Re: PAPIER BD COULEUR DIRECTE

Message non lupar hurl/howl, Neiluj… . » 16 Juin 2015, 21:31

Du temps de mes études, en bande dessinée et en illustration, LA référence, et le seul papier digne de ce nom, pour mon professeur, était le papier de la marque Schüler Hammer (dont je n'ai réellement plus aucune certitude de l'orthographe...).
Il s'agissait d'un papier vendu en format A1, ce qui était très pratique, car travaillant en A3, il me suffisait de le diviser puis de proprement le couper en quatre.
D'un blanc éclatant, il semble avoir, aujourd'hui, (et quelques dix années plus tard, à dormir dans un carton à dessin doublement houssé) gardé tout son clinquant.
La gamme se déclinait d'une force de 150 g/m² jusqu'à 300 g/m².
Son grain satiné, et quasiment imperceptible, donnait une accroche parfaite au graphite sans creuser les gouaches et acryliques.
Aussi, contraints lors des mises en couleurs, les grammages les plus forts ne semblaient pas gondoler ; seules quelques trames, très appuyées, aux stylos à bille, ont réussi à le marquer sur l'envers et raviner le devant sous mes traits.

Maintenant, j'ai ouï-dire que la papeterie avait mit un terme à sa fabrication... Provoquant le désarrois de nombreux artistes...
Mais, à l'époque, j'achetai ce papier chez l'enseigne Dubois, au 20, rue Soufflot, à Paris, sous le regard du Panthéon. Et s'il ne s'agit pas de les utiliser pour de la bande dessinée (qui demanderait un nombre considérable de feuilles), mais comme support d'illustrations ou d'autres travaux individuels, il serait peut-être intéressant d’acquérir, si restes il y a, quelques fins de stock éventuellement bradées...
Enfin, quoiqu'il en soit, pour avoir aimé le travailler, il s'agit d'un très bon papier que je recommande, professeur, à mon tour.
Dernière édition par hurl/howl, Neiluj… . le 29 Sep 2015, 00:09, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
hurl/howl, Neiluj… .
Microbe
 
Message(s) : 36
Inscription : 13-06-2015
Localisation : Paris
a noté: 1 fois
a été noté: 0 fois

Re: PAPIER BD COULEUR DIRECTE

Message non lupar Chick Karssonof » 20 Août 2015, 11:21

Je rebondis sur ce que tu viens de dire (un peu tardivement, mais je viens de lire ton post) sur le papier Schoellershammer (et non pas Schüler Hammer). Voilà ce que j'ai trouvé sur le net : http://www.geant-beaux-arts.fr/Papiers/Pour-la-peinture/Papiers-pour-l-aquarelle/Papier-aquarelle-Schoellershammer-N-10.html
La dictature parfaite: une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude. Aldous Huxley.
Avatar de l’utilisateur
Chick Karssonof
Déca
 
Message(s) : 317
Inscription : 12-09-2012
Localisation : France
a noté: 1 fois
a été noté: 4 fois

Re: PAPIER BD COULEUR DIRECTE

Message non lupar hurl/howl, Neiluj… . » 29 Sep 2015, 00:27

Whaï... le 20 Août 2015...
Et moi qui pensais, dur comme fer, avoir activer «  l'envoie d'une notification pour les réponses éventuelles à mes écrits »...
Je pouvais toujours attendre...
Mes excuses...

Et donc, ouiiiiiii ! « Schoellershammer » ! Et malgré mais recherches infructueuses, avec les orthographes les plus invraisemblables, je n'en avais jamais retrouvé trace...
Merci !
Fû... ça me donne un coup de vieux...
Par contre, les gammes ont du évoluer ; je ne me rappelle pas d'une déclinaison aquarellable, torchon ou acrylique...
J'ai plus souvenir d'un papier standard pour dessins techniques... Enfin bon, s'il est aussi précis que mes rémanences orthographiques...
Je ne me prononce donc pas sur les qualités actuelles... s'il y a des courageux et aventuriers des fibres pressées...

En tous cas, merci, que de nostalgie et de bons souvenirs !
Avatar de l’utilisateur
hurl/howl, Neiluj… .
Microbe
 
Message(s) : 36
Inscription : 13-06-2015
Localisation : Paris
a noté: 1 fois
a été noté: 0 fois


Retour vers Ressources



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité