....Combat Ordinaire T4....

Discussions sur les livres, magazines, bd, tout ce qui se vend sur du papier...

....Combat Ordinaire T4....

Message non lupar rodguen » 24 Mars 2008, 16:55

Je viens de recevoir 2 belles BD, dont le dernier volume du "Combat Ordinaire" de Manu Larcenet.
Evidement, ce bouquin est un bijou graphique, mais la narration est encore plus remarcable. Larcenet a un sens aigu du timing et du rythm, je trouve.
Sa narration coule d'une sequence a une autre, avec l'occasionnelle ellipse
temporelle ou geographique ,sans pour autant destabiliser le lecteur.

Pour cet album, le personnage assume son role de pere, tout en etant le temoin d'un
changement radical chez ses amis du chantier naval.
Contrairement aux autres volumes, le personnage semble ici plus contemplatif,
moins actif .
Les dialogues qu'il entretient avec ses vieux amis sont tres riches et intelligents, sans etre denues de coeur.

....et encore une fois, Larcenet m'a fait verse une larme a la derniere page.
J'me suis pris les hirondelles en pleine poire, et ai vite tourne la page,
comme pour essuyer la claque.....

Mais je n'avais aucune envie d'ouvrir l'autre BD que j'avais recu.
Malgre des qualites graphiques de haut niveau, elle me semblait futile...
Je recommande donc hautement.

r.
"ha oui mais attends, ca s'annule! Scorpion ascendant Scorpion, ca s'annule!
Par exemple, Gemeaux ascendant Gemeaux, ca fait pas quatre personnalites!!...
"
Avatar de l’utilisateur
rodguen
Pilier de comptoir
 
Message(s) : 1809
Inscription : 09-04-2003
Localisation : Cite des Anges
a noté: 0 fois
a été noté: 24 fois

Message non lupar wako » 24 Mars 2008, 17:38

Ho j'allais créer ce thread !

Ne lisez pas mon post si vous avez pas lu ce dernier volumes !

J'ai beaucoup aimé ce dernier album. Plus positif dans l'ensemble malgré quelques moments tristes aussi.
Le seul truc que j'ai pas trop aimé c'est le changement de caractère de Pablo. On aurait dit un personnage completement différent par rapport aux précédents albums. Mais c'était pas vraiment génant en fait. Et j'aurais bien aimé que le perso principal évolue un peu et sorte de son role de vieux réac aigri. Dans les premiers volumes encore je comprends mais maintenant il a l'air d'avoir un job, une femme qui l'aime et une gamine, ça aurait été sympa de le voir changer un peu.

Ah oui aussi, j''ai trouvé dommage que la mère (maintenant grand-mère) n'ait pas un plus grand role, on la voit repeindre ses volets et hop apres elle disparait. Je sais bien que cet album était sensé représenter l'espoir, la nouvelle génération, mais c'était vraiment un personnage riche et attachant.

Enfin bref, sinon toujours tres juste dans le ton, beaucoup de finesse, un dessin nickel tout ca quoi...
A lire et relire.
Avatar de l’utilisateur
wako
Torréfacteur
 
Message(s) : 3578
Inscription : 05-01-2003
Localisation : 94
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Message non lupar Cléa » 24 Mars 2008, 20:34

Je suis d'accord avec vous deux.

C'est une belle réflexion sur notre monde. J'ai bien aimé le passage avec les élections. Un album de pur bonheur :Luvluv:
Sentiers Invisibles || La Manufacture des Loups
Étudiante en 5ème année aux Beaux-Arts de Lorient et propriétaire d'un loup intérieur...
Avatar de l’utilisateur
Cléa
Capuccino
 
Message(s) : 472
Inscription : 27-12-2007
Localisation : Morlaix et Lorient (Bretagne)
a noté: 2 fois
a été noté: 0 fois

Message non lupar mangrove » 26 Mars 2008, 16:25

superbe
la série se clôt magistralement
juste j'aime moins le monologue de pablo
mais c'est du grand art
ma série préférée de larcenet

:Luvluv:
Avatar de l’utilisateur
mangrove
Pilier de comptoir
 
Message(s) : 1545
Inscription : 24-03-2005
Localisation : Angers et Paris
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Message non lupar Mhat » 06 Avr 2008, 15:33

Bah moi aussi j'ai adoré, je l'ai acheté le jour de sa sortie.
Ne lisez pas la suite si vous ne l'avez pas lu.
Comme rodguen, je suis admiratif de la narration.
Moi, il y a juste un truc qui me gêne parfois dans la narration, je dis parfois, parce que des fois je lis, je ne le remarque pas , c'est ce que j'appelle le "silence" Larcenet.
Les séquences qu'ils fait en trois cases, avec dans la première une chose importantes se dit, puis une deuxième case de silence introspectif où on l'on voit que ça touche le perso, puis éventuellement une troisième case, ou le perso répond, en généralement plus posément, en acceptant le propos. Ces albums en sont pleins. Je sais que c'est un peu sa marque de fabrique, que c'est sûrement dans les choses que j'aimais le plus au début, mais maintenant, je les remarque toutes, et ça perturbe ma lecture, ca insiste sur les choses importantes partout.
Mais bon, je vais peut-être un peu loin.
Aussi, le monologue de Pablo est à mon sens le point failble de l'album. pas dans son contenu, qui est évidemment très bien, mais plutôt par la forme.
Moi, j'ai eu l'impression que toute l'action de ce monologue était tournée en fonction de servir ce monologue(évidemment ça l'est, c'est du scénario,mais bon, c'est mieux quand ca se remarque pas). Je m'explique: On sent plus l'auteur qui s'exprime, et le personnage qui devient le porte-parole, il manque une distance. Et puis il y a la pudeur de l'auteur qui l'oblige à mettre Marco en contre-point, pour dire qu'il radote, que tout ça on le sait bien , que ca sert à rien de le dire. Cette séquence aurait pu être plus forte. Par exemple le dialogue avec sa mère , sur la plage page 24,ca passe beaucoup mieux.
Sinon, l'album est magnifique.
PS: c'est peut-être des conneries ce que je dis.
Avatar de l’utilisateur
Mhat
Napolitain
 
Message(s) : 788
Inscription : 02-08-2006
Localisation : Liège
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois


Retour vers Bibliothèque



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité