Dessinateur de BD ou illustrateur?

Discussion générale. Pas de politique, tous les sujets déviants iront dans la Poubelle.

Re: Dessinateur de BD ou illustrateur?

Message non lupar artemus » 07 Jan 2017, 19:23

Nestor, c'est du second degré...

(D'un point de vue "dessin", je suis fan de Dürer, m'extasie devant les bois gravés de Pisan, et préfère Alexis, Gimenez et Lauffray aux Mickey, je suis donc bon à ranger dans la même catégorie que toi, et je crois que si ça continue comme ça on va être bon pour les camps de rééducation... (j'arrête ?) Pour ma défense devant ce tribunal je dirais quand même que je suis aussi un inconditionnel de Vuillemin, de Mignola ou Gary Nord... Horreur, c'est que des mecs !)

Chacun ses goûts et les vaches seront bien gardées, on peut aimer l'andouille et pas les tripes à la mode de Caen, et pourtant tout ça c'est que du gorin...
artemus
Tasse à café
 
Message(s) : 262
Inscription : 01-11-2009
Localisation : Paris.
a noté: 0 fois
a été noté: 3 fois

Re: Dessinateur de BD ou illustrateur?

Message non lupar Glouton » 07 Jan 2017, 20:08

Ouais bon bref t'es + buté qu'un âne, et tu réponds de travers. C'est discuter dans le vent.
Avatar de l’utilisateur
Glouton
Grain de café
 
Message(s) : 174
Inscription : 27-01-2013
Localisation : Nantes
a noté: 6 fois
a été noté: 6 fois

Re: Dessinateur de BD ou illustrateur?

Message non lupar nestor15 » 07 Jan 2017, 20:31

Glouton a écrit :Ouais bon bref t'es + buté qu'un âne, et tu réponds de travers. C'est discuter dans le vent.


C'est ton choix de faire cette réponse mais c'est un peu facile quand même.

Tu me poses des questions, je prends le temps d'y répondre avec exemples et arguments (que tu as tout à fait le droit de contester ou ne pas accepter) mais comme seules réponses on m'oppose toujours des réponses du style: "t'es un pauvre type, t'es buté, t'es aigri, tu dis que des conneries, etc...". On attaque l'individu au lieu des idées, ca évite de répondre sur le fond, surtout quand on ne sait pas quoi répondre.

La méthode typique quand on a pas d'arguments à opposer. Cela aurait éré plus honnête et élégant de dire que tu n'es pas d'accord avec moi et que tu restes sur tes idées, même si tu ne veux pas les expliquer, que d'accuser l'autre d'être un con qui ne mérite même pas de réponse de ce fait.

Parce que mes propos sont peut être discutables (peut être suis je réellement dans l'erreur), mais au moins je suis droit dans mes bottes, donc je n'ai pas peur du débat tout en étant à l'écoute de vos arguments et j'y réponds en expliquant pourquoi les miens me semblent justes sans vous accuser d'être des crétins qui ne comprennent rien. C'est plus facile car il n'y a rien à expliquer, il suffit d' accuser.

Alors en effet, si c'est pour en arriver là, c'est inutile que je perde mon temps à discuter avec des gens qui n'ont ni le respect des idées d'autrui ni des individus dans le débat.
Avatar de l’utilisateur
nestor15
Tasse à café
 
Message(s) : 273
Inscription : 07-09-2015
a noté: 0 fois
a été noté: 4 fois

Re: Dessinateur de BD ou illustrateur?

Message non lupar Glouton » 07 Jan 2017, 20:58

Ben ça prend beaucoup de temps
1- te lire (tjrs de gros pavés)
2- te répondre (c'est long de répondre à des pavés)

Et là excuse-moi mais ta dernière (très longue) réponse à ma propre (longue) réponse me laisse te dire que tu réponds de travers. Par exemple non je n'oppose pas le dessin à la narration, par contre oui je pose une échelle. Donc dans cet exemple car oui, je me répète, ce n'est qu'un exemple, où tu me fais dire que j'oppose l'un et l'autre ben ça biaise mon propos (et te fais faire une réponse à quelque chose que je n'ai pas dite).
Et cela arrive trop souvent... voilà pourquoi je dis ça.
Bref pour résumer ça me donne une immense flemme de te répondre en détail parce que j'ai franchement le sentiment que ça tourne en boucle, donc hein, on va pas passer notre temps à discuter dans le vide ?
Je ne dis pas que je suis intégralement en désaccord avec toi, y'a certains points où je te rejoins. Et des fois (très souvent) où je suis en profond désaccord. Tellement que je me demande si ton écris exprime réellement ta pensée.
C'est juste pas possible de débattre comme ça voilà mon sentiment. Dans ton cas ça devrait être un débat de vive voix (mais bon c'est pas possible hein ;) )
Avatar de l’utilisateur
Glouton
Grain de café
 
Message(s) : 174
Inscription : 27-01-2013
Localisation : Nantes
a noté: 6 fois
a été noté: 6 fois

Re: Dessinateur de BD ou illustrateur?

Message non lupar nestor15 » 07 Jan 2017, 21:51

tu réponds de travers. Par exemple non je n'oppose pas le dessin à la narration


Je crois que nous sommes dans le malentendu alors car je peux te dire la même chose, et justement j’y ai répondu : Depuis le début je ne parle uniquement que sur le plan graphique et ta réponse c’est de me dire que c’est la narration qui est plus importante dans une BD. Donc au final, que le dessin est secondaire pour une BD. Si je ne me trompe pas, c’est bien ton idée et celle des autres.

Tu parles donc « d’échelle » quand je parle « d’opposition ». Ok, le mot était peut être mal adapté, mais ça ne change rien au fond : c’est deux choses différentes que la narration et le dessin.

C’est pourquoi, j’ai parlé « d’opposition » puisque la réponse à mes propos qui dénoncent des gens qui ne savent pas dessiner, on m’oppose la narration pour me dire qu’une bonne histoire peut faire quand même une bonne BD.

Or en soi, que l’histoire soit bonne ou mauvaise on s’en fout car grosso modo la question que j’ai posé depuis le début est : « un dessinateur de BD doit il savoir dessiner correctement ? ». Je suis partisan du « oui » qui me semble la moindre des choses pour un dessinateur de BD quand pour vous ce n’est « pas indispensable » car un bon scénario peut sauver le truc, au pire l’équilibrer.

Nous ne sommes donc déjà plus sur le même plan car vous jugez sur l’ensemble des plans pour dire qu’une BD peut être bonne au final malgré les faiblesses de l’un ou de l’autre plan pour faire votre réponse.

Alors que moi, j’attendais des réponses uniquement sur le plan graphique. « Faut il un bon dessin pour une BD, oui ou non ? ». Votre réponse c’est « non, le scénario peut en faire une bonne BD ». Ca ne répond donc pas à ma question car votre réponse répond à la question « qu’est ce qui fait une bonne BD ? », et non pas à celle que j’ai soulevé : « une BD doit elle obligatoirement être bien dessinée ? » (indifféremment du fait que son scénario soit bon ou mauvais)

D’ailleurs, au final, je m’étonne de notre divergence, car nous sommes finalement tous d’accord sur le fait qu’une BD est un équilibre entre dessin et histoire. A la différence près que vous êtes plus souples que moi sur la qualité graphique que peut et doit avoir une BD. C’est finalement notre unique point de divergence.

j'ai franchement le sentiment que ça tourne en boucle, donc hein, on va pas passer notre temps à discuter dans le vide ?


Nous sommes au moins d’accord sur ce point

Je ne dis pas que je suis intégralement en désaccord avec toi, y'a certains points où je te rejoins. Et des fois (très souvent) où je suis en profond désaccord. Tellement que je me demande si ton écris exprime réellement ta pensée.


Je pense tout à fait ce que je dis. Maintenant je respecte tout à fait tes désaccords sans t’accuser d’être un pauvre type qui ne comprend rien et ne raconte que des âneries, sous prétexte que nos idées sont aux antipodes. C’est cette différence de comportement entre vous et moi dans ce débat qui me déplaît fortement. Ce n’est dans ce cas plus une confrontation d’idées mais de personnes. Et là, en effet, ça ne sert à rien.

Si on ne pense pas la même chose, ce n’est pas parce que l’un de nous est plus con que l’autre, simplement que nous avons une conception différente de comment doit être une BD, non pas dans le sens du résultat (ce qui la rend bien ou pas au final ) mais de la qualité minimale qu’elle doit avoir dans sa réalisation.

Et là-dessus, toutes les opinions sont défendables et respectables. Perso, j’y accorde une place importante au dessin, quand vous non. Même si je suis d’accord avec vous qu’un bon dessin ne sauvera pas une BD d’un scénario nul. Simplement, que le scénario soit génial ou nul, j’attends, contrairement à vous, qu’elle soit bien dessinée dans tous les cas car si c’est un art narratif, c’est aussi un art visuel. Après que je la trouve bonne ou mauvaise (à cause/grâce à des dessins et/ou du scénario) c'est un autre sujet.

C'est juste pas possible de débattre comme ça voilà mon sentiment.


Soit
Avatar de l’utilisateur
nestor15
Tasse à café
 
Message(s) : 273
Inscription : 07-09-2015
a noté: 0 fois
a été noté: 4 fois

Re: Dessinateur de BD ou illustrateur?

Message non lupar Glouton » 08 Jan 2017, 00:43

nestor15 a écrit :
" Faut il un bon dessin pour une BD, oui ou non ? ". Votre réponse c'est " non, le scénario peut en faire une bonne BD ". Ca ne répond donc pas à ma question car votre réponse répond à la question " qu'est ce qui fait une bonne BD ? ",


°) Mais si ça répond à ta question....
Je ne vois pas ce que tu ne comprends pas et en quoi ça ne répond pas à la question. Faut juste te répondre lapidement "oui" ou "non"????
A moins que tu joues juste sur le mot "bonne" ? Juste qu'est-ce qui fait une BD et non pas une bonne BD ? Euhh....????

Alors que moi, j'attendais des réponses uniquement sur le plan graphique

Euh.... on la refait :
Une BD doit elle obligatoirement être bien dessinée?(...)indifféremment du fait que son scénario soit bon ou mauvais

??????????????????????? attend j'ai mal lu ???? "indifféremment du fait que son scénario soit bon ou mauvais"
Tu veux qu'on te dise si une bd doit être obligatoirement bien dessinée en occultant la question du scénario (cad découpage, cadrages etc?)
Ah ben c'est sûr s'il ne reste plus que le dessin ben ce n'est plus une BD , c'est un imagier. Et un imagier alors là forcément eh oh hein oui faut qu'ça soye bien dessiné oh! Mais là on ne parle plus de BD.

simplement que nous avons une conception différente de comment doit être une BD, non pas dans le sens du résultat (ce qui la rend bien ou pas au final ) mais de la qualité minimale qu'elle doit avoir dans sa réalisation.

Non tu t'exprimes mal au vu de ce tu as écris précédemment (et c'est là où trop souvent tes propos sèment la polémique, car tu créés la confusion toi-même dans tes propos) : pour rester dans ce que tu disais tu aurais du dire :
mais de la qualité minimale qu'elle doit avoir dans sa qualité de dessin
Tu disais bien uniquement sur le plan graphique plus haut n'est-ce pas? La réalisation c'est beaucoup plus vaste et ça inclus la narration.

Perso, j'y accorde une place importante au dessin, quand vous non. Même si je suis d'accord avec vous qu'un bon dessin ne sauvera pas une BD d'un scénario nul

Mais moi aussi j'y attache de l'importance. Je sais simplement reconnaître qu'il existe des albums dignes d'intérêts (et même beaucoup + que ça) sans que le dessin soit bon. "Ballade au bout du Monde" par exemple. Ou les BD de chat de Geluck que je trouve excellentes et pourtant on ne peut pas dire que le dessin soit particulièrement brillant. Dans les années 80 y'avait les albums de Tramber qui n'étaient pas franchement d'un haut niveau (ni le reste d'ailleurs) et pourtant il en sortait quelque chose de particulier.

Après si c'est juste, pour dire qu'on publie des grosses bouses indignes d'être publiées (qui se vendent bien ou pas) ben c'est juste une lapalissade. Bien entendu que ça existe.
Et pour finir tu vas pointer du doigt ce qui, selon toi, est du beau dessin et ce qui n'en n'est pas. Et là c'est on ne peut plus compliqué car on navigue clairement dans des eaux troubles dès lors que l'on s'attaque à ce genre de question. Sur certains dessins que tu as montré je pense que beaucoup s'accorderont à reconnaître que ce n'est franchement pas terrible (pour rester poli). Mais sur d'autres que tu cites (Satrapi.. Sfar...) et bien là c'est tout à fait autre chose et le débat est sans fin. Personnellement pour ce qui concerne Sfar je ne lui reproche pas son travail (j'adore le Chat du Rabbin) mais plutôt le fait qu'il a tendance a monopoliser l'attention outrageusement. M'enfin les journalistes et bien d'autres acteurs des professions de l'illustrations et de la BD ont leur part de responsabilité là-dedans j'imagine... Mais ça c'est un autre débat (qui néanmoins à tendance à énerver et aigrir, à juste titre peut-être, une bonne partie de la profession)
Avatar de l’utilisateur
Glouton
Grain de café
 
Message(s) : 174
Inscription : 27-01-2013
Localisation : Nantes
a noté: 6 fois
a été noté: 6 fois

Re: Dessinateur de BD ou illustrateur?

Message non lupar nestor15 » 08 Jan 2017, 02:32

A moins que tu joues juste sur le mot "bonne" ? Juste qu'est-ce qui fait une BD et non pas une bonne BD ?


Je suis plus dans la réfléxion « qu'est-ce qui fait une BD et non pas une bonne BD » en effet. Ma réponse vous la connaissez, c’est idéalement une bonne histoire et de bons dessins. A défaut, au moins de bons dessins. Pourquoi ?

Parce qu’une bonne histoire peut plus ou moins se passer de dessins (bons ou mauvais) Des bons dessins la mettront simplement en valeur alors que des mauvais n’auront que peu d’influence sur sa force de narration. Dans le cas de mauvais dessins, la forme BD n’est donc pas indispensable voire perd même son sens puisque les dessins n’apportent rien. Je l’avais dit et expliqué.

Par contre si l’histoire est nulle et le dessin aussi, que reste t il à cette pauvre BD ? Rien.
Donc au moins si on a des bons dessins, c’est toujours ça de pris.

Donc je réponds à ta question dans le distingo de ce qui fait une BD à minima à mon sens et non pas ce qui fait une « bonne » BD. Car c’est deux choses différentes.

Faut juste te répondre lapidement "oui" ou "non"?


En gros oui. La question c’est « Une BD doit elle obligatoirement être bien dessinée? «. C'est-à-dire avec un niveau de dessin professionnel et non pas amateur. C’est tout ca ne va pas plus loin que ça. Ma réponse est « oui ».

Tu veux qu'on te dise si une bd doit être obligatoirement bien dessinée en occultant la question du scénario (cad découpage, cadrages etc?)


Plus ou moins, car le découpage et les cadrages etc… ca fait quand même partie non seulement du dessin, mais leur complexité dépendra justement des compétences du dessinateur. Un mauvais dessinateur en plus d’avoir un mauvais dessin, n’aura pas l’audace d’un pro dans son découpage et son cadrage.

Donc quand je dis bien dessiné, j’entends par là que cela ne soit pas un niveau de dessin amateur comme les exemples que j’ai montré. Car même si ces « dessinateurs » s’étaient hasardés à des cadrages complexes, ca resterait quand même de mauvais dessins parce qu’ils ne savent pas dessiner. Donc découpages et cadrages complexes ou pas, ca n’y changerait rien, ca resterait à chier.

Ah ben c'est sûr s'il ne reste plus que le dessin ben ce n'est plus une BD , c'est un imagier
Et un imagier alors là forcément eh oh hein oui faut qu'ça soye bien dessiné oh! Mais là on ne parle plus de BD.


Nan, mais attends, tu dépasses le cadre de ma question en définissant ce qu’est une BD alors que ce n’est ni le sujet ni la question. Etonne toi qu’on ne se comprenne pas donc))). Ma question se focalise sur le dessin d’une BD et non pas sa nature même si le dessin en fait partie. Tu me dis, une BD sans scénar c’est plus une BD. Ok, mais je ne te parle pas du scénario, je te parle des dessins qui constituent cette BD justement.

Tu disais bien uniquement sur le plan graphique plus haut n'est-ce pas?


Oui

La réalisation c'est beaucoup plus vaste et ça inclus la narration


Ok, c’est vrai, mais je pensais que j’avais été assez explicite depuis le début et que vous compreniez bien que je ne parlais uniquement du dessin quand je parlais de « réalisation » vu que mes critiques ne portent que sur le dessin et que c’est leur médiocrité que je dénonce.

Je sais simplement reconnaître qu'il existe des albums dignes d'intérêts (et même beaucoup + que ça) sans que le dessin soit bon


Mais moi aussi ! Toutefois ca ne change rien au fait que le dessin soit à chier. J’y trouve donc un intérêt ailleurs.

Encore une fois, tu changes « de plan » pour répondre à une question qui est sur un autre plan : le dessin. Je te parle du niveau minimum de qualité de dessin que devrait avoir une BD. Et tu parles d’interet de la BD. C’est pas la même chose, la BD peut avoir un interet autre que par le biais de ses dessins. Mais ce n’est pas mon propos.

Je ne te parle pas de son interet par X ou Y angle de vue mais de savoir si toutes les BD, ne méritent pas mieux qu’un dessin amateur pour leur réalisation graphique (je précise donc maintenant)

Ou les BD de chat de Geluck que je trouve excellentes et pourtant on ne peut pas dire que le dessin soit particulièrement brillant.


Je t’ai dit exactement la même chose. On est absolument d’accord sur ce point.
Le Chat c’est mal dessiné (disons plutôt que c’est sobre) mais c’est intéressant. Donc on est d’accord pour dire que c’est une BD intéressante. Maintenant ca ne va pas dire que je la trouve bien dessinée et que Geluck soit un bon dessinateur pour autant. C’est tout.

Ce principe s’applique à toutes les BD dont on parle. En soi, une BD peut être intéressante même si elle est mal dessinée, mais dire cela c’est la juger sur la globalité de ses composantes. Or, moi, je me focalise volontairement sur un point (donc une seule composante) qui est le dessin. Et non pas pour savoir si ca en fait une BD intéressante ou non, c’est un autre sujet.

Après si c'est juste, pour dire qu'on publie des grosses bouses indignes d'être publiées (qui se vendent bien ou pas) ben c'est juste une lapalissade


Oui, mais ma réflexion va plus loin : pourquoi on publie ces mauvais dessinateurs ? pourquoi les éditeurs acceptent de publier des dessins médiocres alors que ce n’est pas les bons dessinateurs qui manquent ? Donc ce n’est pas tant de faire un constat, mais de comprendre pourquoi on accepte ces manchots ? C’est ca que je ne comprends pas.

Alors on va encore me répondre qu’une BD ce n’est pas que le dessin, etc… oui, mais outre de sortir du cadre que j’ai défini, à savoir le dessin, un mauvais dessin ne va pas aider non plus à susciter l’interet de cette BD justement. Alors pourquoi donner ce travail à un manchot quand on à des bons dessinateurs à la pelle ?

Et pour finir tu vas pointer du doigt ce qui, selon toi, est du beau dessin et ce qui n'en n'est pas. Et là c'est on ne peut plus compliqué car on navigue clairement dans des eaux troubles dès lors que l'on s'attaque à ce genre de question.


J’ai déjà répondu à cette question en dehors du cadre de la subjectivité de ce qui fait un bon d’un mauvais dessin. Deux bons dessinateurs auront des dessins différents, mais bien fait tous les deux. C’est donc une histoire de compétences, de savoir faire et éventuellement de technique.

Deux amateurs, eux auront des dessins de merde parce qu’ils n’ont pas ces compétences, ce savoir faire et la technique.

C’est ce qui fait que d’un côté, sans même être un professionnel de l’image, les gens diront d’un côté qu’il y a deux dessinateurs (sans même parler de « bons » dessinateurs, mais des dessinateurs tout court reconnus comme tels grâce à la qualité de leur travail et de l’autre côté deux amateurs (à cause de la médiocrité de leur travail).

Au-delà du simple résultat visuel, la désignation « amateur » et « pro » par le grand public se fera en plus avec l’idée de l’accessibilité (par le savoir faire, les compétences, la technique, etc…) ou non à pouvoir faire la même chose.

Sur certains dessins que tu as montré je pense que beaucoup s'accorderont à reconnaître que ce n'est franchement pas terrible (pour rester poli). Mais sur d'autres que tu cites (Satrapi.. Sfar...) et bien là c'est tout à fait autre chose et le débat est sans fin.


A mes yeux, Satrapi et Sfar ne valent pas mieux, ce n’est pas d’un haut de degré de compétences et de qualité d'un point de vue du dessin puisque justement d’un niveau Monsieur toutlemonde.

D’où ma question initiale : pourquoi on donne ce boulot qui demande des compétences à des gens qui n’en ont visiblement pas ?

Il me semble que cela aurait été plus judicieux de leur dire "on prend le scénario car il est bien" mais question dessin, on va confier ça à quelqu'un qui se demmerde mieux.*

Parce que dans "bande dessinée" il y a..."bande dessinée" justement et pas qu'une histoire à raconter avec des textes et des dialogues. Sinon, dans ce cas on est simplement scénariste. Pourquoi vouloir mettre en images ses scénarios si on ne sait pas dessiner? C'est ridicule. Tous les paroliers ne sont pas des chanteurs, et conscients de ça, ils ont l'intelligence de donner leur texte à une voix qui sera les mettre en valeur.

* C'est pourtant exactement ce qui se fait dans les livres pour la jeunesse et cela me semble logique et de bon sens. On associe souvent un illustrateur/trice aux textes d'un(e) auteur(e) parce qu'un auteur ne sait pas nécessairement dessiner pas plus qu'un illustrateur ne sait nécessairement écrire une histoire. Alors les éditeurs jeunesse seraient moins cons que les éditeurs BD?

ps: je précise que j'ai eu des difficultés à me connecter pour répondre à ce message et qu'il semblerait (vu les messages d'alertes que j'ai reçu du forum) qu'on ait essayé de forcer mon compte. Il faut croire que ma prose ne plait pas à tout le monde... Que ces gens viennent débattre au lieu d'utiliser des procédés indignes pour essayer de me faire taire s'ils estiment que j'ai tort.
Dernière édition par nestor15 le 08 Jan 2017, 03:24, édité 6 fois.
Avatar de l’utilisateur
nestor15
Tasse à café
 
Message(s) : 273
Inscription : 07-09-2015
a noté: 0 fois
a été noté: 4 fois

Re: Dessinateur de BD ou illustrateur?

Message non lupar nestor15 » 08 Jan 2017, 02:51

on va être bon pour les camps de rééducation.


Exactement. oO
Avatar de l’utilisateur
nestor15
Tasse à café
 
Message(s) : 273
Inscription : 07-09-2015
a noté: 0 fois
a été noté: 4 fois

Re: Dessinateur de BD ou illustrateur?

Message non lupar Glouton » 08 Jan 2017, 11:28

Oui, mais ma réflexion va plus loin : pourquoi on publie ces mauvais dessinateurs ? pourquoi les éditeurs acceptent de publier des dessins médiocres alors que ce n'est pas les bons dessinateurs qui manquent ?

Parce que si on suivait ta logique jamais un éditeur ne publierait, par exemple, les dessins de Geluck. Selon ta logique il faudrait prendre ses idées et aller chercher un "vrai" dessinateur. Or dans le cas de Geluck je pense clairement qu'il ne songerait, ou même pourrait, faire l'un sans l'autre.

Mais sinon en gros si on suit ta réflexion, étant donné qu'elle fondée sur le fait que l'on doit se passer de toute considération scénaristique et de réalisations, qu'on reste que sur le dessin à proprement parlé voilà ce qu'il en ressort: une bande dessinée bien dessinée c'est mieux qu'une bande dessinée mal dessinée... Bon... si c'est pour nous dire ça je ne vois pas l'intérêt du débat.
Avatar de l’utilisateur
Glouton
Grain de café
 
Message(s) : 174
Inscription : 27-01-2013
Localisation : Nantes
a noté: 6 fois
a été noté: 6 fois

Re: Dessinateur de BD ou illustrateur?

Message non lupar nestor15 » 08 Jan 2017, 15:17

Parce que si on suivait ta logique jamais un éditeur ne publierait, par exemple, les dessins de Geluck. Selon ta logique il faudrait prendre ses idées et aller chercher un "vrai" dessinateur.


Non, parce que comme je l’avais expliqué dans mes précédents messages, chez Geluck et consorts, on vient pour l’idée avant le dessin. Donc c’est un mauvais exemple. Ma « logique » ne s’applique qu’à la bande dessinée dite « classique ».

Pour le dessin de presse, les strips, voire des trucs expérimentaux, la qualité du dessin est moins importante car elle n’est pas mis au profit d’une narration mais d’une idée. Or une idée tient en un dessin (Geluck ou dessin de presse) ou un strip (Snoopy, Garfield, etc…). Le dessin n’est là que pour servir de support à l’idée, comme la parole.

Mais sinon en gros si on suit ta réflexion, étant donné qu'elle fondée sur le fait que l'on doit se passer de toute considération scénaristique et de réalisations, qu'on reste que sur le dessin à proprement parlé voilà ce qu'il en ressort: une bande dessinée bien dessinée c'est mieux qu'une bande dessinée mal dessinée... Bon... si c'est pour nous dire ça je ne vois pas l'intérêt du débat


Au-delà de ce qui semble être une banalité, c’est bien plus important que tu ne le penses.

Parce que comme je viens de dire, dans un cas comme Geluck et consort, le dessin n’est là que pour servir l’idée, dans une BD le dessin est là aussi pour que le lecteur puisse comprendre ce qui se passe. Quand tu es dans le brouillard tu ne vois pas ton environnement, tu as du mal à te positionner, à savoir où tu es, où tu vas, ce que tu vois, etc… C’est la même chose avec une BD mal dessinée : Si tes décors, tes personnages, tes objets, ne ressemblent à rien au final, tu ne comprends pas où est le personnage, ce qu'il veut faire, où il va, qu’est ce qu’il a comme objet dans la main, le fait qu’ils n’ont aucune expression tu ne sais pas s'il a peur, courageux, etc... tu ne rentres pas dans l’ambiance, etc...

Imagine deux français en Chine qui ne parlent pas chinois, mais l’un sait dessiner l’autre non. Les deux veulent aller aux WC par exemple. Ils ne savent pas comment dire, alors ils vont dessiner des chiottes sur un carnet pour que les gens comprennent et leur indique où sont les WC. Celui qui dessine bien aura donc un dessin qui ressemble à des chiottes et on saura bien lui indiquer la direction. Pour l’autre, cette forme hasardeuse qui peut ressembler aussi bien à une casserole qu’à autre chose, il risque de faire son froc. Le dessin par sa force visuelle en plus d'être universel à un pouvoir de compréhension bien plus fort que les mots car tu comprends tout de suite de quoi il s'agit. A l'inverse va essayer de te faire comprendre dans un pays où tu ne parles pas la langue en essayant d'expliquer ce que tu veux. Tu vas galérer longtemps.

Donc au-delà de la narration et des dialogues dans une BD ou un film, l’image permet justement de montrer ce qui n’est pas dit. Là où un roman doit décrire pour t’expliquer où le personnage se situe, où il va, son environnement, son humeur, etc… La BD comme le cinéma n’en a nul besoin, car l’image parle d'elle même. Le lecteur comme le spectateur comprend tout de suite le contexte par les décors, ou la situation par les mimiques des personnages, etc... Si tes images ne ressemblent à rien, comment fait-il ?

Donc en BD, le dessin est primordial. Imagine un film tourné sur un fond monochrome unique, avec des personnages sans expression qui ont tous la même gueule, des accessoires dont on arrive même pas à deviner ce que sait, etc… Tu vas avoir « un peu » de mal à comprendre l’histoire car tu ne sauras pas qui fait quoi, où, comment car tu n’auras aucun repère visuel. Résultat tu vas trouver ca nul à juste titre et vite te faire chier. C’est la même chose pour une BD.

Donc dire qu’une bande dessinée bien dessinée c'est mieux qu'une bande dessinée mal dessinée n’est pas une banalité mais une obligation indispensable à sa compréhension. Si les images ne servent à rien à cause de leur médiocrité, pourquoi prendre ce support ?? Si c’est le texte et ton pouvoir d’imagination qui doit compenser, alors autant écrire un roman. Celui qui choisit la BD ou le cinéma, c’est justement parce qu’il veut montrer sa vision des choses, au-delà du texte.
Avatar de l’utilisateur
nestor15
Tasse à café
 
Message(s) : 273
Inscription : 07-09-2015
a noté: 0 fois
a été noté: 4 fois

Re: Dessinateur de BD ou illustrateur?

Message non lupar Glouton » 08 Jan 2017, 15:59

bon c'est fini
Avatar de l’utilisateur
Glouton
Grain de café
 
Message(s) : 174
Inscription : 27-01-2013
Localisation : Nantes
a noté: 6 fois
a été noté: 6 fois

Re: Dessinateur de BD ou illustrateur?

Message non lupar nestor15 » 08 Jan 2017, 16:06

Si tu veux. Si tu n'es pas convaincu c'est ton droit, mais voilà mon explication et elle me semble pertinente.
Avatar de l’utilisateur
nestor15
Tasse à café
 
Message(s) : 273
Inscription : 07-09-2015
a noté: 0 fois
a été noté: 4 fois

Re: Dessinateur de BD ou illustrateur?

Message non lupar STPo » 08 Jan 2017, 16:14

nestor15 a écrit :Le dessin n’est là que pour servir de support à l’idée, comme la parole.

Tu sais Nestor, voilà une excellente définition du medium bande-dessinée. Dommage que tu te bornes à ne le penser valable que pour un certain type de bande-dessinée...
Avatar de l’utilisateur
STPo
Gringo
 
Message(s) : 2753
Inscription : 16-03-2004
Localisation : Power to Androthi
a noté: 0 fois
a été noté: 11 fois

Re: Dessinateur de BD ou illustrateur?

Message non lupar Glouton » 08 Jan 2017, 16:27

nestor15 a écrit :Si tu veux. Si tu n'es pas convaincu c'est ton droit, mais voilà mon explication et elle me semble pertinente.


C'est bien, tu es convaincues par tes propres idées. Idées pétries de contradictions qu'on s'esquinte à te mettre sous les yeux mais faut croire que tu es incapable de les ouvrir. Là ton dernier post... c'est juste pas croyable.. enfin bon...
Avatar de l’utilisateur
Glouton
Grain de café
 
Message(s) : 174
Inscription : 27-01-2013
Localisation : Nantes
a noté: 6 fois
a été noté: 6 fois

Re: Dessinateur de BD ou illustrateur?

Message non lupar nestor15 » 08 Jan 2017, 18:00

Glouton a écrit :
C'est bien, tu es convaincues par tes propres idées. Idées pétries de contradictions qu'on s'esquinte à te mettre sous les yeux mais faut croire que tu es incapable de les ouvrir. Là ton dernier post... c'est juste pas croyable.. enfin bon...


Ca devient en effet lassant car vous êtes tellement sûr d’être dans le « bon camp » de détenir la vérité que je peux vous expliquer ce que je veux, donner des exemples, des arguments, etc…

Vos seules réponses c’est toujours de balayer mes propos d’un revers de la main sans autres formalités que de me répondre inlassablement avec condescendance « que je ne dis que des conneries et que je ne m’en rends même pas compte»

Alors, je ne sais pas lequel de nous est le moins à l’écoute de l’autre, le plus borné et le plus pétri dans ses convictions.

Je ne prétends pas détenir la vérité. Simplement je ne partage pas vos opinions et j’explique pourquoi. J’apporte juste mes idées, mes arguments, mes exemples et après chacun en fait ce qu’il veut. Ca ne va pas plus loin.

Mais comme dès le départ vous estimez que je suis dans l’erreur et que vous détenez la vérité, votre seul but n’est pas d’écouter ceux qui ne partagent pas vos opinions et de réfléchir au problème mais du haut de votre science infuse essayer de lui montrer qu’il a tort et de le remettre « dans le droit chemin ». Pour moi, le mur c’est vous, pas moi.

Donc tu vois, tout est relatif, à la différence que si tu ne partages pas mes idées, je n’ai pas l’arrogance de te dire que tu n’es qu’un pauvre aveugle qui ne comprend rien à rien. Ca n'a rien de constructif.

Donc je m’arrête là. Je perds en effet mon temps.

Bonne continuation à vous!
Avatar de l’utilisateur
nestor15
Tasse à café
 
Message(s) : 273
Inscription : 07-09-2015
a noté: 0 fois
a été noté: 4 fois

PrécédentSuivant

Retour vers Discussion Générale



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité