Un nid grouillant de Scutigère Véloce

Messages
42
Score de réaction
36
Points
18
Bonjour, je me permets de créer pour moi ce petit espace sur internet. Je n'ai absolument pas pour habitude de partager ce que je fais dès ma première venue, mais j'ai décidé de prendre les devants. Je vais poster ici, mes créations, mes dessins et plus nouvellement mes peintures, comme une sorte de petit journal intime sans ambition cachée. Je vous invite donc a sitbackrelax and enjoy the show, parce que oui je parles anglais comme un vrai parisien que t'as envie de baffer en plus.

Voilà pour le contexte, j'ai dessiné avec acharnement la plupart de mon existence, j'étais un amoureux des noirs intenses, du noir et blanc qui claque avec des perspectives de maître, du genre schuiten et metal hurlant. Un jour j'ai découvert le monde merveilleux du stylo bic à la con que tu trouves a la Poste, du papier a3 dans un sac autour d'une bière, j'ai voyagé, et sur le papier aussi.

Je vous présente donc ma dernière création en la matière hein, c'est un bon format quand même étant donné les limites du stylo, 50x60cm. Ça m'a pris des plombes, j'ai carrément vidé tout le truc alors qu'il était neuf. Bon j'étais un peu bourré pour le premier tiers, mais franchement on voit même pas, j'étais concentré à en faire pousser les cheveux sur ma tête.
Voilà quelques temps que ça ne va pas, je me lève, j'entrevois aucune porte de sortie, aucune issue à rien, j'ai l'impression de vouloir crier mais de ne pas trouver quoi dire. Là dedans j'ai voulu représenter ce moment là. On se couche, on boit, on regarde une énième connerie, bref on anesthésie sa pensée, mais quand on se réveille le matin, que tout est noir et blanc, que la dépression est toujours là, assise près de nous comme un grand copain qui ne nous quitte plus. Je voulais faire l'analogie avec le temps qui passe aussi, le temps qui s'enfuit et qu'on nous prends, enfin bref, c'était peu clair dans ma tête. J'ai finalement fait toute cette façade de dessin à main levée à gauche pour englober la composition qui faisait assez vide, j'ai essayé d'y planquer des petits messages cachés.

IMG_20210119_175639_138.jpg
 
Messages
42
Score de réaction
36
Points
18
Bon je vais pas m'excuser a chaque fois je vous préviens alors je le fais une bonne fois et puis on en parlera plus, excusez moi pour le double post blabla mes bolz sur le comptoir et compagnie.

Alors maintenant, j'aimerais vous présenter ce qui me challenge en ce moment, comme dit dans ma présentation, je me suis mis à la peinture il ya a peine 2 mois, j'y travaille avec beaucoup de détermination, et aussi je le vois, avec beaucoup de patience envers moi même, comme je suis déjà passé par l'apprentissage auparavant. C'est vraiment simple pour moi de progresser, merci le dessin, base de toute vision des choses, je me surprends quelque fois, chose que je n'avais plus ressenti depuis longtemps.
Dans la peinture j'aime surtout le travail des lumières, la puissance assombrissante d'un violet ou la finesse irritante d'un jaune citron sur un bout de nez. Je manque beaucoup de patience et de précision, je jette tout comme un croquis de dessin de nu et je sculpte, mais je ne prends pas assez le temps de comprendre et de m'arrêter, si bien qu'on ne voit plus que les visages parfois.

Mon oncle est mort en fin d'année dernière, je ne le connaissais pas, je l'ai découvert quand il est parti. Il était malade psychiquement mais très digne, ce qui fait que ma partie de la famille l'a fui par pudeur et incompréhension. Bref c'est une histoire assez dommage en somme, je n'ai pas été atteint par cet événement et ça me ronge plus que si je l'avais connu. J'ai décidé de faire donc cette peinture à l'acrylique, en tentant au mieux de bien restituer les personnages, les plans et l'action qui s'y déroule. Alors pour décrire, un homme en blouse se tient assis sur sa propre tombe, ses jambes pendant dans le vide au dessous de lui, interloqué, il se ravise et questionne ses deux soeurs qui tentent de le convaincre d'accepter ce quil se passe. Autour, l'indifférence, la joie, la vie continue, le prêtre impatient, les enfants jouent au loin et les adultes tizent un coup et parlent d'autre chose. Au premier plan, un enfant, peut-être un reflet du passé, lui observe la vie qui grouille par terre, sa première révélation ?
IMG_20210113_134324_087.jpg
 
Messages
42
Score de réaction
36
Points
18
Toujours à mes essais de peinture, et je dois dire que c'est très difficile en ce moment. Je n'arrive juste absolument pas à me satisfaire de quoique ce soit, certes je progresse et je le vois, mais les grosses erreurs qui me taraudent arrivent peu à peu à me saper la motiv. La c'est chaud les frères.

Je pensais que celle ci serait différente, d'autant que c'est la deuxième que j'abandonne de suite, faut de trouver un quelconque aspect que j'aime à l'intérieur. Juste avant, j'avais réussi à faire une grande pour mon père qui m'avait rendu fier mais là, je suis forcé d'admettre que je patauge et je me décourage. J'avais même décider de la croquer en profondeur pour vraiment trouver une compo plaisante àbosser, des poses naturelles et significatives, des plans immersifs, bref du boulot gâché par ma peur de l'échec et cette insupportable exigence. DOMMAGE raazh.

Au menu ce soir, un sujet au milieu, avec un zoom de sa face totalement raté en premier plan, a genoux parmis les hommes, couvert de sang il réalise ce qu'il a fait. Il s'observe, semble regarder ce corps qu'il ne reconnaît plus car il ne peux comprendre comme il a agit. C'est une sorte de réveil après la sauvagerie. J'étais censé donner une indication d'un corps gisant sous lui, composée d'une tâche sombre et informe. Bref, autour, c'est la curiosité mêlée de peur, on regarde, on se dégoûte mais on ne se lasse pas d'être spectateur, personne n'ose intervenir dans ce qu'il se passe ou s'est passé

PSX_20210207_193411.jpg

Un petit zoom
PSX_20210207_193644.jpg
 
New Member
Messages
8
Score de réaction
4
Points
3
Je vais déjà te dire que ton boulot au stylo me fascine déjà.... entre autre parce qu'on m'a dit une fois que le bic n'était pas un outils de dessin... ça n'aurait pas été si dommage si ce n'était pas la directrice de monécole d'art qui m'avait dit ceci...

Bref du coup ça me fais toujours le plus grand plaisir de voir du travail au stylo de qualité, parce que ça lui donne tord... et que l'outils ne devrait pas importer....

Pour la peinture, j'y connais pas grand chose, je ne peux que t'encourager à continuer, à tester, changer et recommencer, en tout cas il s'en dégage déjà beaucoup de choses, même si tes allers retours, je pense, finissent par donner effectivement baeucoup de flou à l'ensemble, mais ça donne un style général à tes peintures qui n'est pas désagréable
 
Messages
42
Score de réaction
36
Points
18
[...] entre autre parce qu'on m'a dit une fois que le bic n'était pas un outils de dessin... ça n'aurait pas été si dommage si ce n'était pas la directrice de monécole d'art qui m'avait dit ceci...
Bahahahaha, on en entends des conneries en école, je comprends, je suis passé par une prépa d'art publique sur concours, te dire comme j'étais fier d'y être parvenu. Une grosse désillusion pour ma part, on y cloisonne énormément la création, pas difficile de comprendre pourquoi tout le monde se ressemble et finit par abandonner. D'uns faute d'avoir pu toucher le professorat, d'autres éliminés car trop peu préparés à l'abondance de challengers.
Le bic c'est saint, on y trouve la puissance du fusain mais à l'échelle 1/10, tout prends du temps avec, mais on y construit des noirs complexes et intriqués tout simplement impossibles à avoir autrement. A part au lavis peut-être ?

Merci de ton soutien, ça me fait plaisir de voir que j'ai atteint quelqu'un quand même haha, je ne m'étais rendu compte à quel point on voit tous ces allers retours comme tu le dis si bien, ça m'a frappé. Je pense qu'il faut surtout aussi que j'utilise la peinture à bon escient, je me contente juste de dessiner en peinture, bref on verra dans l'avenir, je pense pouvoir trouver mon style. Merci encore
 
New Member
Messages
7
Score de réaction
1
Points
3
Bonsoir !
Hop et bé c'est très bien tout cela. Beaucoup de travail j'en suis bien incapable. Bref continue !
 
Active Member
Messages
1,114
Score de réaction
0
Points
36
Bonjour Scutigère Véloce.
Je suis venu voir ce que tu faisais, je trouve tes deux peintures très prometteuses et ton dessin au bic époustouflant.
Je dis prometteuses car tu n'as pas l'air satisfait de ton travail, mais pour moi, j'y vois des idées en herbes qui poussent. Et puis deux mois, c'est court pour maîtriser. :^)
Je suis 100% d'accord avec toi sur le fait d'explorer d'autres mediums que ce qu'on maîtrise (comme la peinture). Mais dans tous, l'important c'est que tu trouves ta patte, ton style, ce chemin oùtu te sentiras bien, même si c'est pas celui des grands maîtres, qui peuvent nous influencer ou nous inspirer, ou à qui on peut voler des choses en cours de route, ça n'empêche pas, mais ce sera ton chemin et il sera plus enrichissant pour toi. Mais cette quête du bon chemin peut prendre du temps. Tout cela est dit de manière brouillonne et ne reflète pas fidèlement ma pensée. Mais en résumé, accroche-toi, ne lâche pas, et fonce, tu as des choses à dire en toi et des mains talentueuses pour l'exprimer !
 
Messages
42
Score de réaction
36
Points
18
Merci beaucoup, ça me touche particulièrement parce que ça ne parles pas que de mon dessin votre retour, ça parle de moi, et je pense aussi un peu de vous. Les meilleurs conseils, les meilleures bravades, nous sont presque auto destinées parfois. J'aime votre grand coeur, c'est un fardeau pour certains, c'est une mission pour d'autres comme vous. Merci !
 
Messages
42
Score de réaction
36
Points
18
Je viens de finir une sorte de planche. Impossible de bosser sur ma petite histoire d'héritage et de parentalité, je me sens juste pas apte, j'ai l'impression qu'il faut ressentir beaucoup d'amour et de bienveillance pour plancher dessus, je risque sûrement de parasiter le message, j'ai pas trop le coeur patient et attentif en ce moment.
Par delà tout ça, je ressens beaucoup de haine dans l'air en ce moment, entre les jeunes qui gueulent toutes les nuits et ce ras le bol collectif et solitaire à chaque fois. J'avais envie de parler de cette haine justement, de la violence symbolique des emprisonnés, comprendre quelquepart ce qui fais que la peur naît chez les uns, et que les autres se morfondent dans la lutte.
Donc à gauche, comme un défilé panoramique, je raconte une petite histoire, un petit qui se fait taper dessus, je trouvais l'image d'un enfant qui se fait martyriser complètement degueulasse mais on la voit trop souvent, on l'oublie parce que ça nous arrange. Il est entouré de masques rieurs, ricanants, observant sans rien faire. Et dans la seconde partie, ils lui chuchotent à l'oreille toute la haine qui doucement prends feu en lui. J'essayais de faire une sorte de lumière douche de hall crade/metro. Le plus amusé des deux, lui tends un gun du bout des doigts comme une suggestion.
Bon j'en parles très mal malheureusement, je trouve le message très idiot quand je le regarde avec du recul, difficile à traduire sans passer dans le malsain pervers, surtout que je suis plutôt craintif et passif comme personne.
PSX_20210219_190519.jpg

PSX_20210219_190619.jpg
 
Active Member
Messages
1,114
Score de réaction
0
Points
36
Il y a vraiment quelque chose de fort dans le travail au noir et blanc que vous faites, sur le dessin, mais aussi sur les lignes, les hachures, les courbes. Ce serait intéressant que vous expliquiez votre travail sous le dessin et non l'inverse. Ca nous laisserait voir votre travail, réfléchir, et découvrir après coup ce que vous vouliez faire, et là, on peut se rendre compte plus facilement de savoir si le message est passé ou pas, découvrir quelque chose que l'on n'avait pas vu au premier regard.
Là, comme vous donnez les clés avant le dessin, notre regard se pose tout de suite sur ces endroits, mais on ne sait pas s'il est dirigé par votre composition ou par votre texte précédent. Dessin, et après explication, serait une expérience peut-être plus intéressante pour nous lecteurs et pour vous aussi finalement.
 
New Member
Messages
4
Score de réaction
1
Points
3
Très beau contrastes dans ta dernière création au bic. Les expressions très réussi aussi, j'aime beaucoup. La composition me fait un peu penser à Toppi (jette un oeil si tu ne connais pas !)
Pour ce qui est de l'histoire, je trouve que le message passe bien. L'enfant aurait pu être mis un peu plus en avant peut être ?
Sinon petit hic anatomique pour l'homme menaçant avec son bras en l'air.

hâte de voir la suite de tes créations. :)
 
Messages
42
Score de réaction
36
Points
18
Merci à vous deux vraiment, j'aime quand le fond est critiqué, c'est ce qui m'intéresse le plus dans le partage, et à mon avis ce qui compte tout court. Je trouve l'idée du texte succédant le dessin vraiment juste, je suis d'accord, je pourrais peut-être essayer de l'intégrer de manière réelle pourquoi pas... a voir, grosse piste merci.
Ow Toppi carrément ? C'est mélanger torchon et serviette là hahaha, merci beaucoup, je connaissais pas tant l'unviers même si son dessin se balade un peu partout, donc je connaissais de loin. Merci pour cette piste aussi.
Pour l'anatomie, c'est un gros bof en effet, je voulais faire un torse nu, je partais sur un musculeux très rond et finalement je trouvais plus réaliste de faire un grand sec plus algérien, du coup j'ai décharné le bougre et ça marche plus.
Je vois ce que vous voulez dire pour l'enfant, à mon avis la faute aux valeurs clairement, c'est vrai que c'est dans un entre deux peu agréable, je note !
 
Haut