Orphée aux Enfers: Storyboard planches 3-4

Kim

Moderator
Messages
3,052
Score de réaction
4
Points
38
Alors voilà, avec Bruun, on est parti pour collaborer sur un projet: Orphée aux Enfers.

Pour ceux qui se demandent de quoi ça cause, il y a toute l'histoire dans le lien qui suit. https://www.cfsl.net/forums/viewtopic.php?f=58&t=81103

Voici les héros de l'histoire: Orphée et sa fille, Eurynime.

15214898431977189944.jpg


Quoi qu'il en soit, nous avons attaqué la première scène de deux planches avec les problèmes de collaboration que cela peut amener. Cette première scène est une scène d'exposition, scène présentant du coup, les personnages. Toute la scène est centrée sur Eurynime, une fillette de 5 ans et demi, qui raconte l'histoire de son père et sa mère.

Voici le scénario des deux planches (tel quel):

Scène 1 P 1-2 : Présentation
Planche 1 :

Eurynime, accroupie, au bord d’un lac situé dans une forêt. Elle se tient sur une petite plage et trace
dans le sable des dessins avec un bâton.

Eurynime (off): - Je m'appelle Eurynime.
Eurynime (off): - J'ai cinq ans et demi.
Eurynime (off): - Cinq ans et demi, cela fait une main entière et un doigt en plus qu'on remue pour
faire le demi.

Les dessins d’Eurynime. Ce sont des dessins d’une enfant. Les personnages principaux sont
dessinés sur la même ligne. Ceux qui sont derrière sont petits et ceux qui sont devant très grands. En
premier plan, Orphée, dessiné tenant sa lyre. Non loin du personnage, une vraie pierre. Sur le même
plan qu’Orphée, Eurydice. En arrière plan entre les deux, des gens.

Eurynime (off): - Mon papa s'appelle Orphée.
Eurynime (off): - C'est un très grand musicien.
Eurynime (off): - On dit que les gens qui l'écoutent font tout ce qu'il veut quand il joue.
Eurynime (off): - On dit aussi qu'il peut faire bouger les pierres avec sa musique.
Eurynime (off): - Mais ça, c'est des bêtises parce que les pierres, elles ne bougent pas.
Eurynime (off): - Ma maman s'appelle Eurydice.
Eurynime (off): - Elle est très belle.
Eurynime (off): - Du moins je crois.


Planche 2 :

La main de la fillette efface le dessin. Elle redessine ensuite Eurydice. Le dessin est enfantin et un
peu raté.

Eurynime (off): - Maman a disparu quelques temps après ma naissance.
Eurynime (off): - Personne ne sait où elle est allée.
Eurynime (off): - Alors comme je ne sais pas trop à quoi elle ressemble, je l'imagine dans mes
dessins par terre.
Eurynime (off): - Bon, là, j'ai un peu raté mon dessin mais en fait, elle est très belle.

Orphée (off): - Eurynime ?

Orphée arrive derrière sa fille et la regarde dessiner.

Orphée: - Encore en train de dessiner ?
Orphée: - Tu viens, il est temps d'aller se coucher.
Eurynime (off): - Je ne l'ai pas dit à Papa ...
Eurynime (off): - Mais j'aimerai bien que Maman revienne.


Suite à ce descriptif, Bruun m'a proposé le storyboard des deux planches suivantes:

15214900501459668298.jpg


15214901681551914860.jpg


Ce storyboard ne me convenait pas, notamment car les dessins d'enfants étaient peu présents. Lorsque j'ai écrit la scène, les dessins d'enfants étaient centraux. Pour moi, ils permettaient de donner encore plus de vie au personnage d'Eurynime auprès du lecteur. Ils rythmaient une partie de l'action. Quand la fillette évoque son père et sa mère, il fallait qu'on les voit dessonés par elle. Il en va de même quand elle dit qu'elle a raté son dessin mais qu'en fait, sa mère est trés trés belle. Après discussions, j'ai envoyé à Bruun, la façon dont je voyais le storyboard, vision qui se trouve dans ce qui suit.

1521490430226822195.jpg


1521490508718244049.jpg


Finalement, un compromis sur le storyboard a été trouvé, compromis qui aboutit à ceci:

15214907261586542898.jpg


Il n'est jamais facile de collaborer avec quelqu'un. Les désirs, la vision de chacun s'affrontent pour déboucher sur quelque chose qui satisfait les deux.
 
Re: Orphée aux Enfers (Work In Progress avant les éditeurs)

J'ai hâte de voir la suite :), comme _sam_ j'apprécie de voir votre cheminement!
 
Re: Orphée aux Enfers (Work In Progress avant les éditeurs)

Sam + Bidocha -> Merci !!!

Donc, voilà la seconde planche du storyboard sur lequel nous sommes tombés d'accord.

15222598951843136601.jpg


En attendant, que Bruun tombe des planches, je vais parler de ma façon de travailler.

Au début, on a une histoire. On sait comment elle commence et parfois, comment elle finit. Puis arrive, le moment de l'adapter au format de la bande dessinée. Le format est quelque chose d'essentiel car il montre une certaine compréhension du milieu de l'édition par les auteurs. Le scénariste qui envisage une histoire en 87 pages, risque de ne pas être dans les clous d'un format de pagination. La règle en général est "multiple de 8 (ou 16) - 2 pages = nombre de pages". Les cahiers de pages d'un album font souvent 16 pages. Dans une BD "classique", il y a 3 cahiers de 16 pages et deux pages de présentation soit 46 pages de bd en tout. Parfois, certains éditeurs peuvent ajouter un cahier de 8 pages (format 54 pages), 16 ou plus.

Pour en revenir au projet "Orphée aux Enfers", au début, j'ai fait un plan scénique. Ce plan détaille toutes les scènes de l'histoire. Au théâtre, de façon classique, une scène change quand il y a un changement de lieu, de temps ou qu' un personnage entre en scène. Personnellement, j'ai tendance à définir la scène comme quelque chose ne changeant que quand le lieu ou le temps varie.

Au début, donc, j'ai fait un plan des scènes qui ressemblait à cela:

- Présentation
- Rêve d'Orphée
- Orphée apprend où se trouve Eurydice
- Charon
- Les monstres
- Thanatos, le dieu de la mort
- Cerbère
- Sisyphe
- Les Érinyes
- Arrivée au palais d’Hadès
- Orphée joue devant Hadès
- Dénouement
- Conclusion
- Epilogue

J'avoue que quand j'ai fait mon premier plan, je ne tenais pas vraiment le milieu du récit. Je ne savais pas vraiment comment serait ordonnée mon histoire. Un des trucs que j'ai appliqué alors consiste à identifier les moments d'action. Les scènes d'actions sont des temps forts au niveau de l'histoire. Il convient de les répartir au niveau du plan. J'ai donc commencé à identifier sur mon plan les moments d'action.

- Présentation
- Rêve d'Orphée
- Orphée apprend où se trouve Eurydice
- Charon
- Les monstres
- Thanatos, le dieu de la mort
- Cerbère
- Sisyphe
- Les Érinyes
- Arrivée au palais d’Hadès
- Orphée joue devant Hadès
- Dénouement

Pour avoir un récit équilibré, j'ai modifié l'ordre de certaines scènes et j'en ai ajouté d'autres. Le but de certaines de ces nouvelles scènes n'était par exemple que de "séparer les deux protagonistes". Mon plan suivant était aprés plusieurs reprises, le plan final:

- Présentation
- Le rêve d'Orphée
- La dryade
- Voyage
- Arrivée chez Charon
- La traversée du Styx
- Cerbère
- L'enfer des enfants
- Les monstres
- Thanatos
- Sisyphe
- Le tribunal des morts Action
- Les Érinyes
- Castor
- L'ombre d’Héraclès attaque Action
- Arrivée au palais d’Hadès
- Orphée joue devant Hadès
- Dénouement
- Conclusion
- Épilogue

A ce plan, j'ai ensuite ajouté le nombre de pages prévus pour l'album. Pour cela, je suis parti sur un format de 46 pages que j'ai réparti ainsi:

- Présentation 1-2
- Le rêve d'Orphée 3-4
- La dryade 5-6
- Voyage 7
- Arrivée chez Charon 8- 9
- La traversée du Styx 10 -11
- Cerbère 12- 13- 14 Action
- L'enfer des enfants 17- 18
Les monstres 19- 20- 21- 22
Thanatos au repos 23- 24
Arrivée au Tartare 25
Sisyphe 26- 27
Le tribunal des morts 28- 29- 30 Action
Les Érinyes 31- 32
Retrouvailles avec Castor 33- 34
L'ombre d’Héraclès attaque 35- 36 Action
Arrivée au palais d’Hadès 37
Orphée joue devant Hadès 38
Dénouement 39- 40- 41
Conclusion 42
Epilogue 43- 44

J'avais prévu le plan sur 44 pages et non 46, car je savais que quand j'allais attaquer la rédaction des scènes à proprement parler, il y allait avoir des moments où j'allais avoir besoin de plus de pages. En gardant deux pages sous le coude, j'avais une réserve de "rallonge". J'ai ensuite écrit le scénario en tentant autant que possible de respecter ce plan qui au final, rallonges comprises, a fini par donner cela:

- Présentation 1-2
- Le rêve d'Orphée 3-4
- La dryade 5-6
- Voyage 7-8
- Arrivée chez Charon 9-10
- La traversée du Styx 11-12
- Cerbère 13- 14-15 Action
- L'enfer des enfants 16- 17
- Les monstres 18- 19- 20- 21- 22- 23
- Thanatos 24- 25- 26
- Arrivée au Tartare 27
- Sisyphe 28- 29
- Le tribunal des morts 30- 31- 32 Action
- Les Érinyes 33- 34
- Retrouvailles avec Castor 35- 36
- L'ombre d’Héraclès attaque 37- 38 Action
- Arrivée au palais d’Hadès 39
- Orphée joue devant Hadès 40
- Dénouement 41- 42- 43
- Conclusion 44
- Dénouement 45- 46

Je dois avouer qu'en écrivant les scènes à proprement parler, se pose le problème des fins de doubles pages. Par exemple, j'avais prévu certaines fin de doubles planches au niveau de certaines scènes. Certains moments clés devaient avoir lieu avant qu'on ne tourne la page. Quand j'ai eu besoin d'avoir une page en plus sur la scène des monstres, il fallait que je case une planche avant pour respecter l'architecture que j'avais en tête à la fin. C'est pour cela que la scène du voyage a été augmentée d'une planche.

Voilà donc le plan final (pour l'instant) de l'histoire. J'ai mis "pour l'instant" car entre maintenant, le moment où le projet est signé et celui où l'album est publié, de nombreuses choses peuvent encore arriver.
 
Re: Orphée aux Enfers (Work In Progress avant les éditeurs)

Attention: Voilà la planche 1 !!!!

Du coup, on demande vos avis car nos avis divergent sur un point dans cette planche. Saurez vous trouver notre point de discorde ?

1522259988831653833.jpg
 
Re: Orphée aux Enfers: Vos avis sur LA planche 1 !!!!

WAoooww !!! elle est top cette planche !!! :)

...bon OK, mon avis n' est pas objectif...
Pour être plus précis, notre point de discorde est sur le séquentiel.
 
Re: Orphée aux Enfers: Vos avis sur LA planche 1 !!!!

yo!
Chouette projet, et chouette planche :)

Si je devais pinailler, je dirais que:

- Les deux vues sur Eurynime en entier (case 2 et case 4) sont un peu trop similaires.
- Le texte en case 2 "Mon papa s'appelle Orphée" à tendance à "casser" un peu le flow de la lecture, vu que toutes les autres bulles forment un "S" parfait.
- Dans la dernière case, l'expression "du moins", je trouve que c'est du langage en peu trop soutenu par rapport au reste du texte, peut-être qu'un simple "Enfin, je crois..." ferait le taf

Mais bon c'est vraiment du pinaillage puissance 1000, la lecture est fluide et la planche jolie
 
Re: Orphée aux Enfers: Vos avis sur LA planche 1 !!!!

_sam_, bidocha, ArsèneB merci pour vos retours...vous imaginez même pas a quel point ils me donnent la patate !!! o*u*o

ArsèneB, tu as bien raison de pinailler....je t'avoue que je pinaille sur les mêmes points que toi ( ...sur la partie graphique puisque je m' en charge ). Je laisse le soin a Kim de te répondre pour la partie texte.

Case 2, j'aime bien la pose d' Eurynime, je pense donc changer plutôt la case 4.
A la base, j' hésitais entre 2 dessins. Peut être pas fait le bon choix sur la planche finale ?
 
Re: Orphée aux Enfers: Vos avis sur LA planche 1 !!!!

Génial _sam_
Tu me donnes plus que des pistes là...je garde ton, idée !!!
 
Re: Orphée aux Enfers: Vos avis sur LA planche 1 !!!!

Première planche qui me fait bien rentrer dans l histoire :)
Sur mon écran je n arrive pas à voir où _sam_ a opéré avec son peint over... Je vois la même planche en double...?
Je rejoins ArsèneB pour les poses similaires d'Eurynime, c'est son visage qui me paraît un peu figé comme si elle portait un masque, en fait c'est surtout au niveau de ses yeux et du détourage du début de ses cheveux sur son front, peut être un peu moins détourer? Sinon l attitude de son corps et sa main qui dessine sont chouettes et fluides. Juste un truc que je ne saisis pas en case 4: elle semble retailler son bâton/crayon sur un gros caillou ou bien graver dessus, alors que sur les autres cases où on voit les personnages qu'elle trace ils paraissent dessinés sur la terre à plat?... elle dessinait sa maman à part sur un caillou ou elle retaillait son bâton?...
 
Re: Orphée aux Enfers: Vos avis sur LA planche 1 !!!!

Oups en fait elle faisait mine de taper sur une pierre pour bien montrer que les pierres ça ne bouge pas?... C'est moi qui vois un peu de travers alors :)
 
Re: Orphée aux Enfers: Vos avis sur LA planche 1 !!!!

bidocha":1dcozrl3 a dit:
Première planche qui me fait bien rentrer dans l histoire :)
Sur mon écran je n arrive pas à voir où _sam_ a opéré avec son peint over... Je vois la même planche en double...?
Je rejoins ArsèneB pour les poses similaires d'Eurynime, c'est son visage qui me paraît un peu figé comme si elle portait un masque, en fait c'est surtout au niveau de ses yeux et du détourage du début de ses cheveux sur son front, peut être un peu moins détourer? Sinon l attitude de son corps et sa main qui dessine sont chouettes et fluides.

Si tu regardes bien la version de _sam_, tu vois qu'il a grossi/zoomé le personnage de la case 4. Eurynime prend plus d'importance dans l'image et casse la similitude avec la case 2. J'aime bien sa proposition, j'ai juste a manipuler l'image sans y passer trop de temps ( pour continuer les planches suivantes...).
Bon, clairement, ça ne résoudra pas, pour autant,le problème de visage d' Eurynime. J'ai un dessin figé, par nature....( parce que, connement, j'aime ça !!!) mais j' essai de le changer, petit à petit...ça me prend du temps...beaucoup...grrrr !!!
 
Re: Orphée aux Enfers: Vos avis sur LA planche 1 !!!!

bidocha":37p2tuhy a dit:
Oups en fait elle faisait mine de taper sur une pierre pour bien montrer que les pierres ça ne bouge pas?... C'est moi qui vois un peu de travers alors :)

Dans mon intention, oui, elle tape sur la pierre.
Je ne dirai rien sur ta vue de travers.....promis ! ;)

Puisque tu mets l'accent dessus, autant l'avouer, c'est le soucis que nous avons avec Kim.

Dans cette 1ere planche, Kim veut mettre l'accent sur les dessins d'enfant au sol, parce qu' Eurynime s'y dévoile, raconte sa vie et pose le décor pour la suite de l'histoire. Dans son intention, cela suffit pour que le " potentiel " lecteur s'attache a la fillette. Il y réussi, par son texte simple, fort. Aucun doute !
Moi, dans mon idée, si le " potentiel " lecteur doit s'attacher a la fillette, il faut qu'il la voit AUSSI vivre, bouger,..., comme le ferait une enfant de cet age.
C'est mon choix de lui faire casser un bout de bois, dans la 1ere case, de lui faire taper la pierre ( parce que les pierres ça ne bougent pas...) case 4....bref, de lui donner de l' épaisseur, de la consistance, de la faire vivre ( même si mon dessin est figé, grrrr !!!).
Pour autant, je mets aussi l'accent sur les dessins d'enfant au sol, sur cette planche.

Il me semble que la fluidité de lecture est respecté et que cette case 4 n'influe pas sur le rythme de lecture, l' intention et/ou le propos du scénario, non?
 
Re: Orphée aux Enfers: Vos avis sur LA planche 1 !!!!

J'aime vraiment suivre vos manières à tous les 2 de faire émerger cette bd! Pour le dessin "figé" ça ne me choque pas dans l'ensemble, c'est un style qui je trouve va bien avec la bd souvent, paradoxalement. Une série de bd que j aime beaucoup, Betelgeuse et les séries pour les autres planètes, a aussi à mes yeux un dessin figé pour les personnages et pourtant ça fonctionne à merveille pour l histoire, en tout cas moi je rentre dedans comme un enfant qui joue avec ses jouets en bois, des jouets figés au 1er abord et qui prennent vie. Après les visages d'enfants je trouve également que c'est casse gueule en dessin et en bd encore plus, souvent on s'en sort en les stylisant/simplifiant beaucoup ( d'où peut être aussi le bien fondé de l'idée de Kim de mettre en avant les dessins d'enfant?...). A mes yeux beaucoup de bons dessinateurs de bd au style réaliste ratent les enfants ou en font des mini adultes un poil effrayants. C'est super dur à dessiner les enfants!!! Donc je conseille de continuer d avancer dans le dessin de votre bd, des fois le graphisme d un personnage évolue petit à petit dans l'enchaînement des planches ou bien se confirme comme étant le bon dès le départ. Ton graphisme pour la fillette est simple et clair, à mon avis ça peut fonctionner! Pour la fluidité et compréhension du récit, pour moi c'est nickel, juste peut être pour la fameuse case 4, plutôt qu'elle tapote avec son bâton (que du coup moi je vois d'emblée qu elle essaie de graver qch), elle pourrait tapoter directement de la main ou du bout du doigt?
 
Re: Orphée aux Enfers: Vos avis sur LA planche 1 !!!!

Pour ma part, j'aurais tendance à suivre Kim. On entre dans l'histoire avec la fillette, on se rapproche d'elle, mais elle nous raconte une histoire et c'est donc cette histoire qu'on a envie de voir. Je ferai un parallèle avec l'introduction de Coco, le dernier Pixar, où le garçon raconte l'histoire de sa famille à travers des tissus décorés.

Mais j'aime aussi la façon dont la planche actuelle nous amène finalement vers le portrait de la mère. Cependant, la case 4 me gène un peu. On ne comprend pas immédiatement qu'elle frappe sur une pierre. Avez-vous essayé de modifier juste cette case, pour voir ce que ça donne ?

Sinon, c'est du très bon boulot, et c'est très agréable et intéressant de voir tout le processus créatif.
 
Re: Orphée aux Enfers: Vos avis sur LA planche 1 !!!!

Tout comme toi, Bidocha, je suis lecteur et fan d'auteurs au dessin " figé". J'aime ça !!!


mcclane":52w8mrsr a dit:
Pour ma part, j'aurais tendance à suivre Kim. On entre dans l'histoire avec la fillette, on se rapproche d'elle, mais elle nous raconte une histoire et c'est donc cette histoire qu'on a envie de voir. Je ferai un parallèle avec l'introduction de Coco, le dernier Pixar, où le garçon raconte l'histoire de sa famille à travers des tissus décorés.

Mais j'aime aussi la façon dont la planche actuelle nous amène finalement vers le portrait de la mère. Cependant, la case 4 me gène un peu. On ne comprend pas immédiatement qu'elle frappe sur une pierre. Avez-vous essayé de modifier juste cette case, pour voir ce que ça donne ?

Sinon, c'est du très bon boulot, et c'est très agréable et intéressant de voir tout le processus créatif.


Merci pour ton message, mcclane. Merci ton commentaire sur notre " boulot". ;) ;)

Ton propos résume, en gros, notre association ( Kim et moi ) sur ce projet. kim a son univers, j'y apporte le mien ( tout amateur que nous soyons ).
Evidemment, nous en avons discuté, par mails, avant de nous lancer. Je ne peux pas être juste une main, qui met en image ce que Kim a en tête...je ne sais pas faire et clairement cela ne m’intéresse pas.
Bien sur, je ne me permettrai pas de modifier " le fond " ( parce qu'il s'agit de l'histoire de Kim ) mais je pense que je peux y apporter sur " la forme"...comme tu sembles le constater.
Bien sur, il s'agit de ma vision, de mon interprétation...je ne dis pas qu' elle est la bonne. Elle est juste la mienne,en tenant compte des réflexions de Kim...et avec son accord, donc.

Tu cites le film" coco", des images animées donc. Moi, clairement, je ne vois pas comment rendre le même effet sur des dessins, fixés sur le papier, dans des cases. J'ai besoin de montrer Eurynime, le décor dans lequel elle évolue, la rendre rapidement " attachante", etc..., sur 1 planche pour, effectivement, se concentrer sur l'histoire dés que tout est mis en place. Cases 3, 4, 5 : le mouvement de main montre que l'on suit ce que dessine et nous raconte Eurynime. Sur la planche, 5 cases, 3 montrent clairement des dessins d'enfants.
On est dans l'histoire que nous raconte Eurynime, il me semble...

Je suis en train de terminer la planche 2 ( dont voici une case ), je modifie/améliore la case 4 de la planche 1, dans la foulée.
 
Re: Orphée aux Enfers: Vos avis sur LA planche 1 !!!!

Mcclane -> Au début, j'avais un peu peur de la case 4 de la planche 1. Le côté "toc toc" me gênait au niveau de la planche sans texte. Toutefois, avec le texte, cela passait. Dans ma vision de l'histoire, pour moi, cette case devait reprendre la case précédente. Pour moi, on y voyait le dessin d'Orphée avec à côté des gens qui le regardaient et une pierre. La pierre était bougée par la fillette et retirée du coup, du dessin. La version de Bruun, bien que différente, est finalement bien. L'essentiel y est: On voit comment la fillette représente son père et sa mère.

Après, une collaboration, c'est comme une relation de couple. On fait des compromis, on trouve des arrangements. Parfois, il y a aussi de bonnes surprises. Ce qui compte, c'est trouver le bon équilibre.

Kim
 
Re: Orphée aux Enfers: Vos avis sur LA planche 1 !!!!

Dans toute collaboration, il arrive qu'il y aie des initiatives du dessinateur. Ces dernières peuvent se manifester sous la forme d'ajout ou de plan. En voici deux exemples sur la planche 2 finalisée.

La première est en case 1 et concerne le plan de la case. Cette initiative m'a surprise car en toute honnêteté, je n'imaginais pas ce cadrage. La seconde concerne la case 2 et se situe sur un détail: le tirage de langue. Bruun m'a envoyé les deux versions avec et sans la langue tirée. La langue m'a semblé de trop. En effet, de mon avis, elle pourrait être mal interprétée et changer le sens car certains pourraient la voir comme un effet un peu comique, qui, dés lors, couperait l'effet de la case. C'est pour cela, qu'ensemble, nous avons opté pour la planche sans langue tirée.

La planche sans langue tirée.

1523357623623677344.jpg


La planche avec la langue tirée.

1523358335106154516.jpg


La première scène finalisée:

1523382768506603704.jpg


1523357623623677344.jpg
 
Retour
Haut