[BD]"Ma Reverence"...Lupano/Rodguen finie!! up p14

Félicitations pour la sortie !!! La couv est très chouette, les couleurs aussi. Prochain achat en vue :)
 
Bravo pour la signature et la sortie !!
Vous êtes sous quel format du coup ? Grand format, format comics type "hellboy", ou autre ?

Je renouvelle mes compliments sur le dessin, toujours aussi bluffant, et je relance d'un autre compliment pour les couleurs, que ce soit au niveau des ambiances ou de la gestion des aplats c'est du beau boulot (pour le scénario, faudra attendre que je lise tout ça, mais avec Lupano, je suis confiant ^^).

En tout cas, vous avez un acheteur de plus !

Bonne chance à vous pour la sortie !
 
Félicitations mon bon Rodgen !:]]

un très beau premier album !:]]

je vais me jeter sur la lecture !

à bientôt , bise .
 
°) °) °)

Quand je serai grand, je voudrais faire de la BD :]
 
superbe nouvelle !
c'est clair je vais me jeter dessus dès sa sortie, j'ai hâte de lire cette histoire.
Il y a de belles couleurs, cela colle parfaitement à ton dessin.
La seule chose que je peux reprocher au système aplat, c'est par moment un
manque de chaleur dans les ambiances... Bon je dis ça c'est juste pour chipoter hein.
parce que c'est vraiment la supraclasse !
mais du coup on risque de te voir sur des dédicaces en France?
(l) :]
 
Félicitations.
 
Bonjour et merci a tous pour ces bons mots.

@Bond> ouiiiii. On a montre l'album fini en photocopies a Delcourt et ils ont saute dessus.... J'avais tout de meme a reecrire tous les textes, n'etant pas suffisament homogene.
Ca ne l'est toujours pas, mais ca passe, et ca reste de la meme "famille" aleatoire du dessin. J'aime pas quand ca sent trop l'ordi...

@Redec> ca sort dans un format proche ou semblable aux "walking dead" , mais en rigide.

@Pap> on ne voulait pas que ca soit trop chaud, comme ambiance, generalement. Pour plus de contraste avec les sequences au Senegal.
Pour les dedicaces, je serai au festival de Bercy, fin septembre, et espere pouvoir etre a St Malo fin octobre , si possible... Ca fait un peu loin et cher pour les aller-retours...


Merci encore a tous pour vos bons mots et vos encouragements.
Je souhaite que l'album soit aussi bien recu en librairie qu'il l'a ete ici depuis sa fabrication... :)

r.
 
Purée comment ça me fait PLAISIR de voir que ce projet a enfin été signé!!!!

Cela me fait d'autant plus plaisir que les critiques sont extrêmement élogieuses.


Tout cela est plus qu'amplement mérité.

Bravo les gars, et maintenant, allez nous en vendre des camions et signer le film.

Encore une fois, super issue à cette aventure pour le moins mouvementée.

Content. :p :p :p
 
Merci Henscher. Tu nous as soutenu depuis le debut.
Tu as des liens des critiques en question,s'il te plait? J'ai rien pour le moment.

r.
 
ça y est !!! Lu et énormément apprécié ! Mais tu le sais déjà Rodolphe.

en relisant qqs posts en arrière, je vois que tu as du retoucher ta typo et je comprends. J'ai eu un peu de mal à m'y faire sur les premières planches mais ça rend le tout très vivant une fois passé le cap... Plus de commentaire très bientôt ! :D
 
Hello

Ben évidemment acheté et lu, et évidemment grosse claque ...
Wilfrid m'avait déjà pas mal parlé du projet et je voyais tes planches par ci par là, mais j'avoue que j'ai pris ma ptite claque. Au début un peu surpris par le texte qui est assez fournis, et qui finalement passe très bien avec la fluidité de ton découpage et tous les petits " gags " ( gaby qui étale son sang sur la vitre en faisant un doigt d'honneur ça m'a marqué au fer rouge ). Voilà c'est super dynamique malgré le fait qu'il y ai finalement peu d'action ( et c'est tant mieux ). On s'attend à une histoire de braquage et puis pas vraiment, c'est beaucoup plus intime, un espèce de petit tableau de la société française qui commence par la " france d'en bas ", rudement bien réalisé ... On se dit que tu peux vraiment absolument tout faire avec aisance avec ton dessin : de l'action, du blabla, de l'humour,de la sensualité, de la dérision, des sentiments ... et avec le style, et ça fait rudement plaisir à regarder.

Les couleurs de Ohazar sont aussi vachement bien, juste ce qu'il faut ... et ça apporte beaucoup je trouve.

Bref, chapeau :D. Superbe ouvrage.

J'espère vous relire avec Lupano sur d'autres collabs.
 
Hâte de lire ça. Nom de dieu qu'est-ce que j'aime ton dessin!!!!
 
Rodolphe a déjà eu ce message, mais parce que j'adore cette BD, j'en mets une copie ici ! :)

Par où commencer ?
Je vais faire mon explication en 2 temps : tout d’abord sans spoiler, pour que tout le monde sache le bien que j’en ai pensé
Et ensuite avec spoiler pour que vous ayez mon point de vue précis :)

De quoi parler en premier ?
… bah du plaisir à la lecture, pour cette histoire sacrément humaine et bien ficelée. Je ne m’attendais pas à une histoire aussi « bavarde » et aussi cousue-décousue (pour faire référence au coiffé-décoiffé). Ça part dans tous les sens, y a des coupures, des flashbacks, mais le tout s’enchaine naturellement grâce à l’écriture, au texte. Des histoires avec voix off désabusée, y en a des tonnes mais celle-là sonne si vraie. Très bon ! Et puis tout en restant très réaliste, très ancré dans le réel, dans la vie… et même les rêves paraissent accessibles. Une réussite donc !
Tiens, au passage, j’ai détecté une faute d’ortho page 90, avant-dernière case ;)
Le dessin ? je te savais fortiche Rodolphe mais là, ça coule tout seul. Si je dois balancer des critiques, autant le faire tout de suite pour que tu restes sur les bonnes impressions à la fin ! ;) J’ai eu du mal avec la typo tout d’abord… tu l’as faite à la main et l’irrégularité m’a gêné l’espace de quelques pages. On s’y fait vite et ça rend le truc vibrant, vivant. Ensuite je m’attendais à un encrage plus léché. C’est sûr que quand on sait le boulot abattu sur les temps libres, sur la famille, on comprend pourquoi tu es parti sur ce rendu. Mais je m’attendais à quelque chose de plus … plein et déliés, plus pinceau que stylo, avec plus de noirs. Alors c’est un choix, et au final, ça marche aussi beaucoup grâce aux couleurs qui différencient bien les plans en profondeur… mais surtout, j’étais sous le charme de l’acting, du jeu des personnages, de leur naturel… là t’es quand même un tueur Rod !
Bref, je me suis régalé à lire cette tranche de vie avec plein de personnages non superficiels, qui ont tous un fond, un vécu (connu ou pas)… et puis j’ai tremblé jusqu’à la fin (je garde pour la 2ème partie mes explications sur ça).
Le format ? surpris de sa taille, du nombre de pages même si je l’avais lu par ailleurs.

Maintenant, parlons plus en détails – SPOILER ALERT –
J’ai aimé cette histoire, cette progression dans le suspens au fur et à mesure que l’on découvre en détails chaque personnage, ses attentes et espoirs… Passé le milieu du bouquin, tu te dis que ça ne peut que partir en cacahouète, que de tels loosers ne peuvent faire un casse comme des pros de cinéma et que ça va forcément mal finir… et comme tu t’es attaché aux personnages, ça te fout les boules. Bref, on est dans l’attente du jour J… et arrive le J-1 et la scène du vol de la camionnette et tout ce qui s’en suit. Et là on découvre que tous les morceaux du puzzle presentés avant ne s’emboitent pas pour faire une image sombre mais s’assemblent pour faire une nouvelle histoire, encore plus humaine et réaliste… et là tu flippes mais plus pour les mêmes raisons. Gaby révèle son meilleur profil. Vincent réalise que ce qu’il souhaite est le but de tout ça et non le moyen d’y arriver, que ce ne sont que des prétextes… et la fin m’a plu. Mais franchement, j’ai cru jusqu’à la fin à un twist montant Vincent et Gaby perforés par des balles et s’imaginant une autre fin, plus heureuse dans laquelle on aurait couru. Mais non. C’est une vraie belle fin, heureuse, simple… qui évidemment pose des questions sur « comment vont-ils vivre après ? », et ça pour tous les personnages.
Bref, je me suis régalé :)

Je suis content d’avoir enfin lu une histoire dessinée par Rodolphe, d’avoir suivi doucement sa création et de lire un bon album comme ça. Pas déçu. Du tout. Merci. A tous les 3 :)
 
Stéphane :
je ne sais plus où tu demandais ça, mais tu t'interrogeais sur ce que Rodguen avait pu faire comme BD avant... et il me semble qu'en dehors de qqs histoires courtes (genre pour le collectif Flight), il n'avait pas encore été édité. Me trompe-je Rod ?

sinon, have fun : http://rodguen.com/gallery/v/comics/
 
Retour
Haut