Des diplômes en art pour Candidat libre?

Tous les sujets concernant les études, les cursus et les écoles. Merci de rester poli et courtois même lorsque vous abordez de mauvaises expériences éducatives.

Des diplômes en art pour Candidat libre?

Message non lupar Ailurus » 20 Fév 2010, 12:46

:smart: Tout est dans l'intitulé du sujet.
Je suis sans diplômes et j'ai l'impression que cela entrave ma progression professionnel, pourtant j'ai les compétences. J'aimerai donc savoir si il y a des diplômes artistiques dont les examens seraient ouvert à des candidats libres.
Vous en connaissez?
Portfolio
Sur Cfsl
Avatar de l’utilisateur
Ailurus
Pilier de comptoir
 
Message(s) : 1127
Inscription : 18-10-2009
Localisation : Loire Atlantique
a noté: 6 fois
a été noté: 2 fois

Re: Des diplômes en art pour Candidat libre?

Message non lupar Phaphe » 21 Fév 2010, 18:19

penses aux VAE (validation des Acquis de l'Expérience) je ne sais pas du tout comment ça fonctionne mais je sais que dans le domaine du graphise, par exemple ça existe. Renseigne toi sur le site des écoles d'art...
Avatar de l’utilisateur
Phaphe
Capuccino
 
Message(s) : 505
Inscription : 18-12-2004
Localisation : quelque part où tout est joyeux
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: Des diplômes en art pour Candidat libre?

Message non lupar Grégory Makles » 21 Fév 2010, 18:24

Sauf erreur l'ENSAD et l'ENSBA (en fait les grandes écoles d'Art, qui dépendent du ministère de la culture et non de l'éducation) n'ont pas d'autre pré requis que l'âge. Ceci dit les concours n'ont rien de facile.
Avatar de l’utilisateur
Grégory Makles
Microbe
 
Message(s) : 27
Inscription : 09-02-2007
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: Des diplômes en art pour Candidat libre?

Message non lupar Ailurus » 22 Fév 2010, 11:53

Alors en tenant compte des conseils que vous avez tous deux bien voulu me donner, je suis allé faire des "petites" recherches. (ça m'a tout de même pris toute une soirée tellement c'est pas très clair)
A Priori, il est possible de se présenter à certains examens sans formation préalable pour les diplomes suivant: DNAP, DNAT (niveau III) et DNSEP (niveau II)
(DNAP, DNAT, je n'ai pas très bien saisi la différence).

Mais! Pour ce faire il faut avoir validé ses capacités via une VAE (validation des Acquis de l'Expérience, mentionné plus haut). Voir le prospectus numérique ici et le petite vidéo, , qui traite de ce machin.

Je vous transmettrai ultérieurement les avancés de mon enquête.
Ce que l'on peut déjà retenir c'est qu'il est possible de passé ses diplômes en art sans nécessairement être passé par une école! (ou avoir certains autres diplôme, type bac par exemple)
En somme de quoi intéresser pas mal de cafésaliens :)
Portfolio
Sur Cfsl
Avatar de l’utilisateur
Ailurus
Pilier de comptoir
 
Message(s) : 1127
Inscription : 18-10-2009
Localisation : Loire Atlantique
a noté: 6 fois
a été noté: 2 fois

Re: Des diplômes en art pour Candidat libre?

Message non lupar feyd » 22 Fév 2010, 15:08

J'aurais jamais pensé que les diplomes servaient à quelque chose dans ce domaine...
On t'en as déjà demandé ?

Je trouve ça curieux un DA qui prendrait pas un illustrateur, ou un éditeur ne pas faire signer son dessinateur parcequ'il n'a pas suivi telle ou telle formation...

Ou bien c'est pour enseigner ? :smart:
Avatar de l’utilisateur
feyd
Grain de café
 
Message(s) : 131
Inscription : 19-05-2004
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: Des diplômes en art pour Candidat libre?

Message non lupar Ailurus » 22 Fév 2010, 19:16

Et bien dans une certaine mesure les éditeurs actuellement sont plus enclins à faire confiance à une personne présentant une formation validé qu'a une autre issu de "l'amateurisme" qu'il pourrait croire inapte à ce plier aux exigences du métier.

Je pensais moi même que, la seul qualité du travail était pris en compte par l'éditeur, mais ce n'est pas (plus) le cas, je le constate à mes dépends. Autant il est vrai qu'un éditeur publiera prioritairement une personne déjà édité, autant il s'intéressera d'avantage à une personne diplômé non édité qu'au dossier d'une personne ne présentant aucune garantis. J'en veux pour preuve l'expérience des gens que je fréquente: Les diplômés trouvent du boulot, les non diplômés (dont moi même) non.
Tout ce qui peut rassurer le client est bon à prendre, et le diplôme en fait partie!

Ensuite avec un diplôme tu peux faire pleins d'autre chose comme effectivement être prof, mais plus largement postuler à des emplois salariés. C'est pas mal de pouvoir prétendre à des emplois de salarié quand on à pas de contrats en libéral tu ne crois pas? :D

Enfin avoir la reconnaissance de ton niveau certifier par un paplar officiel ce n"est pas négligeable quand on te demande ce que tu fais, ça donne la juste valeur à tes études qui n'en auraient pas autrement aux yeux des autres. Tu ne fais que revendiquer la validation officiel de ce que tu fais tous les jours. ^^

Bref tu rassures le client, tu t'ouvres des portes, et tu te fais reconnaître pour ce que tu es. Moi ça me suffit pour être motivé à bloc.

Et j'oubliais l'aspect décoratif de l'objet encadré dans le salon, très important! :smart:
Portfolio
Sur Cfsl
Avatar de l’utilisateur
Ailurus
Pilier de comptoir
 
Message(s) : 1127
Inscription : 18-10-2009
Localisation : Loire Atlantique
a noté: 6 fois
a été noté: 2 fois

Re: Des diplômes en art pour Candidat libre?

Message non lupar feyd » 23 Fév 2010, 09:59

Ne pas sous-estimer la déco du salon :D
Ormis le diplôme, à niveau artistique "égal" entre un diplomé et un autodidacte, un diplomé aura peut-être un meilleur réseau de relations aussi ? Et peut-être quelques petits tuyaux supplémentaires qui font la différence...

Bonne chance pour ton sésame alors :)
Avatar de l’utilisateur
feyd
Grain de café
 
Message(s) : 131
Inscription : 19-05-2004
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: Des diplômes en art pour Candidat libre?

Message non lupar dessinateurimpulsif » 18 Jan 2011, 09:00

Je confirme par mes experiences infructueuses, que pour pas mal de postes les employeurs ont juste une vague idee de ce qu'ils cherchent sans vraiment le savoir, ils se confortent donc sur ce qu'ils lisent sur le cv, donc si tu n'as pas la bonne mention ils vont etre frileux meme si les compétences sont là ( en ce qui me concerne j'ai un DNAP option art et je cherche du boulot en graphisme, je trouve que la nuance avec l'option art graphique se limite a un apprentissage, succint, de CS. ). Pour ma part, si mes souvenirs sont bons, il y a des passages de diplomes en auditeurs libre pour les DNSEP à l'ecole d'art du havre, je crois me rappeler qu'ils le faisaient pour l'option art, en revanche ils ont ouvert une section communication visuelle et pour celle-ci, je ne sais pas s'ils ont le meme systeme.

Sinon je matte ton blog et je trouve ton boulot bien mignon.
dessinateurimpulsif
Mousse
 
Message(s) : 81
Inscription : 05-07-2010
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: Des diplômes en art pour Candidat libre?

Message non lupar Ailurus » 22 Jan 2011, 21:44

En faisant une petite recherche sur les VAE on trouve tout ce qu'il est nécessaire pour avoir une idée claire des démarche à suivre. Là dessus on prend rendez vous pour un entretiens qui à pour but de bien définir le projet de VAE et les établissement à qui l'on peut proposer sa candidature. Après c'est à la carte en fonction des établissements qui acceptent les démarches VAE. Naturellement c'est payant et la partie administrative est une usine à gaz.
La conseillère que j'avais reçus m'a t"témoigné son sentiment sur les difficulté de ce genre de démarche en me disant qu'elle avait l'impression que tout était mis en oeuvre pour décourager les candidats.

Dans nos domaines (pour tous les domaines libéraux en faite) , le plus dure consiste à justifier de 3 années d'expériences complète. Qu'on est ou pas les qualifications, sans les preuves des trois années d'expérience on peut rien faire.

Fallait écouter sa grand-mère quand elle disait de bien travailler en classe :D
Portfolio
Sur Cfsl
Avatar de l’utilisateur
Ailurus
Pilier de comptoir
 
Message(s) : 1127
Inscription : 18-10-2009
Localisation : Loire Atlantique
a noté: 6 fois
a été noté: 2 fois

Re: Des diplômes en art pour Candidat libre?

Message non lupar Maneki neko » 04 Jan 2013, 19:31

Bonjour à tous,

J'ai obtenu un DSAA Créateur Concepteur en VAE (Validation des Acquis de l'Expérience) et je m'étais promis que si je réussissais, je partagerai mon vécu avec ceux qui cherchent de l'info sur le net, ayant moi-même eu toutes les difficultés à trouver des retours d'expérience lorsque je préparais ma démarche...
Alors voilà :

1/La VAE, c'est quoi?
Il faut aller voir ici :
http://www.vae.gouv.fr/
pour ceux qui sont en idf plus particulièrement :
http://gipfcip.scola.ac-paris.fr/vae/
http://www.fongecif-idf.fr/les-disposit ... ience-vae/

2/ Combien ça coûte?
C'est quasiment gratuit : moins de 10€ pour les frais de timbres pour vous envoyer vos résultats d'examen et/ou votre diplôme (dans les 6€ exactement si je me souviens bien).
Après, il y a pléthore de sociétés ou associations pour accompagner dans la rédaction du dossier, je ne sais pas ce que cela vaut donc je m'abstiens pour tout avis. Moi j'ai fait sans, car cela coûte déjà beaucoup en temps... si on bosse en même temps c'est des clients en moins.
On peut tout à fait y arriver seul, en suivant bien les étapes données par ce centre d'info de VAE que vous allez contacter (ça en revanche c'est indispensable).

3/ Est-ce que c'est long?
Ca dépend...
Pour ceux qui veulent le faire à fond pour ne pas laisser tomber la pression, et aller jusqu'au bout, le gros du travail prend 6 mois environ. C'est certainement plus rapide pour quelqu'un qui le ferait à plein temps (1 mois full time pour le gros dossier me parait possible).
Dans mon cas, le timing a été le suivant :
- Réunion d'info en février
- Recevabilité sur un 1er dossier (le Livret 1) obtenue fin mars
- Envoi de mon gros dossier (Livret 2) fin Août
- Oral avec le jury fin Novembre
- Réception du diplôme mi-décembre.

Donc finalement, on n'est pas loin d'un an dans mon cas, ce qui m'a laissé le temps de bien mûrir le projet et de bosser à côté.

4/ Comment cela s'est passé pour la recherche d'info

Démarches : je me suis inscrite sur le site de la DAVA de Paris (voir site plus haut).
J'ai eu un RDV dans les semaines qui ont suivi. Cela dure 3h et en sortant on y voit beaucoup plus clair.
Le calendrier avec les dates butoir pour remettre les dossiers donne le tempo, on sait exactement combien de temps on a devant soi pour travailler...
Bref, allez-y, c'est gratuit et très pro.

Choix du diplôme : J'ai d'abord bien fait le tour des programmes des diplômes.
Quel est votre objectif? Le niveau du diplôme? Ou plutôt les compétences qu'il vous permettra de mettre en avant?
Pour ma part je voulais valoriser un double profil, à savoir chef de projet+création.
J'ai déjà écarté les BTS car techniquement je n'étais pas au niveau (roughs, infographie, etc).
Ensuite, j'ai épluché les différents programmes des écoles d'Art Appliqués pour voir lesquels se rapprochaient de ce que j'avais fait : DSAA Créateur Concepteur ou Design par exemple. Travail qui s'est avéré un peu inutile d'ailleurs, car il y a bien mieux à regarder, je l'ai appris plus tard.

En effet, lors de la réunion DAVA, j'ai appris que les jurys de VAE s'appuyaient sur un référentiel de diplôme, qui décrit en gros tous les savoirs-être et savoir-faire qui correspondent à ce diplôme. Si vos savoirs correspondent, vous pourriez être en mesure d'obtenir ce diplôme en VAE.
En effet, les écoles forment des étudiants futurs professionnels qui aurons acquis ces savoirs... mais si vous n'avez pas fait partie de ces étudiants, le marché du travail vous a peut-être amené à acquérir l'essentiel de ces savoirs... ce qui vous dote du même bagage sur la compétence.
Donc ces référentiels sont cruciaux pour bien choisir quel diplôme présenter.

Un référentiel, c'est quoi (87 pages, bon courage, l'important étant page 7 à 20, qui détaillent les compétences attendues):
http://designetartsappliques.fr/sites/d ... saa-cc.pdf

Suite à la réunion d'info, on m'a donné l'accès à tous ces référentiels (trouvables aussi sur le net), donc c'est plus facile.
Un petit avis : je conseillerais d'oublier "le diplôme que j'aimerais avoir" pour foncer sur "le diplôme qui correspond le mieux à ce que je sais faire". A moins de vouloir reprendre des études, ce qui n'est pas l'objet de la VAE, il faut pouvoir obtenir une reconnaissance de ce que vous savez déjà, et donc il faut aller vers le diplôme correspondant le mieux à ce que vous savez faire.

5/ Début des démarches

Le DAVA m'ayant remis un code d'accès pour aller télécharger tous les documents nécessaires, j'ai vraiment démarré le travail en soi : la rédaction du "Livret 1", le terme consacré pour un document de quelques pages (qui peut-être court ou long selon les années d'expérience pro).
Voilà celui du Greta de Versailles pour vous donner une idée, mais c'est le même partout :
http://www.greta.ac-versailles.fr/zip/LIVRET1.doc

Je conseillerais à ce stade de déjà télécharger le Livret 2 qui sera "le gros morceau" de votre dossier, tout simplement pour être complètement en cohérence entre les deux livrets si vous allez jusqu'au bout de l'aventure. Notamment vos objectifs, mais aussi vos dates de jobs, etc... car le jury qui évalue le dossier aura en main ces deux livrets, donc autant que tout se tienne, le Livret 1 est un peu le Livret 2 en moins détaillé.

Dans ce Livret 1, c'est donc le moment de prendre position pour un diplôme. J'ai donc présenté le DSAA Créateur Concepteur et complété ce document.

J'ai joint le petit chèque de quelques euros et une enveloppe timbrée pour recevoir l'avis de recevabilité une semaine ou deux plus tard.
Un bon moyen de savoir si on est sur la bonne voie...j'imagine que si le diplôme présenté est trop éloigné, l'avis n'encourage pas à continuer, et donc on peut rechercher un autre diplôme plus adapté pour refaire un Livret 1 dans ce sens.

Ayant reçu l'avis favorable, j'ai pu attaquer le Livret 2.

6/ The gros morceau : Le Livret 2

Il est téléchargeable ici toujours pour vous faire une idée et c'est le même format partout :
http://www.greta.ac-versailles.fr/zip/LIVRET2.doc

Pour le compléter, j'ai pris le parti d'en dire plutôt trop que pas assez dans ce dossier.
D'où 90 pages sans les annexes.

Le fameux référentiel de diplôme a guidé mon choix des activités. Lire 90 pages est déjà un cauchemar pour un jury, alors j'ai essayé que le rapprochement entre mon dossier et le référentiel soit le plus facile possible : à chaque fonction du référentiel correspondait une activité qui illustrait la compétence en question.
Par exemple, pour "analyser", j'avais une activité qui était liée à l'analyse. Pour "communiquer", j'avais une activité qui était la communication autour des projets dans mes précédents jobs.
Quand je n'avais pas vraiment 100% de la compétence en question, je citais les activités qui m'avaient permis soit de la comprendre, soit de l'aborder indirectement, soit de la déléguer sans perdre son sens ou sa valeur (par exemple travailler avec un graphiste si je ne suis pas un as en infographie).
Bref, j'ai essayé, pour un jury qui comparerait ce référentiel de diplôme aux activités du Livret 2, d'établir les correspondances de la manière la plus évidente et claire possible pour lui éviter de se perdre dans cet énorme dossier (qui de plus est un peu ch.. à lire, je trouve, même pour son auteur, c'est très très scolaire puisque c'est un modèle utilisé pour tous les diplômes, de la compta à la puériculture, il faut bien trouver un modèle standard...).

J'ai aussi commenté les annexes pour que si le jury fatigue avec mes écrits, il puisse se rabattre uniquement sur un book annoté qui refait référence au référentiel du diplôme. Bien entendu, il ne s'agissait pas d'un copier-coller du référentiel, mais bien justement d'une illustration par des activités professionnelles passées ou actuelles que le savoir faire correspondant a bien été acquis.

7/ La convocation par le jury
Elle est arrivée 1 mois plus tard que prévu par le timing du DAVA, début novembre, mais 3 semaines avant l'oral, ce qui permet de se préparer mentalement...
La convocation mentionne donc une date et heure de rdv, et un lieu.
Pour ma part, c'était une école d'art appliqués de Paris que je ne vais pas citer, qui est une super référence d'ailleurs au niveau national (je ne m'y attendais pas).
J'étais donc très contente et curieuse d'aller les voir !

C'est la maison des examens qui prend le relais à Paris pour la mise en contact avec le jury (donc elle prend le relais du DAVA qui lui a envoyé les livrets 2 je crois, et elle les fait suivre au jury pour lecture et évaluation avant l'oral).
Il faut confirmer qu'on sera bien présents à l'heure dite, c'est tout.

Ce qui m'a manqué, c'est de ne pas avoir du tout d'info préalable sur l'oral.
J'avais lu quelques commentaires déçus sur internet et je comprends comment cela peut se passer.
On ne sait rien de cet oral, à part donc le lieu et l'heure.
Assez angoissant. Sentiment de ne pas être bien préparé et qu'un petit crash se prépare.

Difficile d'y aller les mains dans les poches sans savoir comment serait constitué le jury, et de combien de temps je disposerais (je pensais à un jury de 2 personnes et à 2h d'entretien par exemple!).
Qu'à cela ne tienne, je suis allée me renseigner à l'école en question pour en savoir plus, avec la vague crainte de me griller (on ne sait jamais comment cela peut-être perçu en fait) . Heureusement j'ai été bien reçue, mais en fait c'est un peu dommage de ne pas avoir un nom de contact sur la convocation, pour simplement pouvoir demander si le jury a des préférences ou des règles connues en matière de présentation (visuels, etc) ou de timing.

J'ai donc appris qu'il y avait 7 personnes (bigre) dont un inspecteur d'académie et 6 professeurs ou professionnels, et que les supports visuels étaient les bienvenus... je m'apprêtais à y aller sans rien, comptant sur mon énorme dossier qui était déjà entre les mains du jury! Comme quoi.
J'ai donc pris mon book avec moi, avec tous les supports imprimés et finalisés qui pouvaient illustrer mes réalisations de façon plus vivante.
Sans ce contact préalable avec l'école, je n'aurais jamais pensé à ça, pensant mon dossier "clos et non complémentarisable" après avoir rendu le Livret2.

8/ L'Oral

Dès que je suis arrivée, l'inspecteur d'académie qui présidait le jury (ou l'animait), m'a annoncé le timing : une heure top chrono, dont 40mn pour présenter mon parcours et ma démarche, et 20 mn pour répondre aux questions du jury.
En fait, cela va très très vite, je me suis retrouvée dehors une heure plus tard en ayant l'impression d'être passée à côté de beaucoup de choses.
Une question d'histoire de l'art, une mini conversation en anglais, un avis sur le monde de l'entreprise aujourd'hui vis à vis du design..
Mais surtout j'ai été plusieurs fois testée sur mon choix du diplôme. Pourquoi celui-là? Qu'est ce que je veux en faire? Quel est vraiment mon projet?
Air souvent pas convaincu de l'inspecteur...cela déstabilise. Je suis d'ailleurs sortie en pensant qu'on ne me le donnerait pas, ce diplôme, et que la vie était vraiment trop injuste (en gros).

Ce que j'aimerais partager avec vous?
- Mieux vaut bien se préparer à prendre la parole parce que le jour J, ça va vite, 7 personnes c'est assez stressant, bref, cet ensemble de facteurs fait qu'on n'est pas forcément en confiance ou en pleine possession de ses moyens. Quel est le fil rouge de votre parcours pour arriver devant cette case diplôme? Qu'est ce que vous prévoyez de faire ensuite?
- Surtout ne pas se laisser déstabiliser. Même si on se sent nul en réponse à une question (ou deux, ou trois...), rester positif et à l'écoute d'autres questions.
- Bien se renseigner sur l'école qui reçoit le jury car des enseignants de l'école y participent sûrement (programmes, positionnement dans le monde artistique, spécialisations, ou causes défendues...), c'est je crois une preuve d'intérêt sincère pour ces personnes qui cautionnent l'attribution du diplôme auprès d'un candidat ... qu'ils connaissent bien moins bien que leurs étudiants.
Dans mon cas j'avais remarqué que les écoles de design se rapprochaient des écoles d'ingénieur ou de commerce pour former des profils de diplômés plus "complets", ce qui correspondait à mon avis à un vrai besoin de l'entreprise, et j'avais envie d'en parler avec eux si on avait un peu de temps...

Bref... connaître au maximum le contexte, pour être le mieux préparé possible et le plus zen le jour J.

9/ En conclusion, si je devais donner quelques conseil à des amis qui voudraient commencer la démarche de VAE pour un DSAA

- Se faire une idée par soi-même de la VAE en cherchant les infos à la source, à savoir auprès des organismes gratuits qui délivrent une info précise et actualisée (sur les blogs, cela peut être inexact ou daté)
- Construire vraiment son dossier en fonction des référentiels du diplôme présenté qui sont un peu le canevas de chaque activité détaillée dans le livret 2
- Se dire que si on n'obtient pas le diplôme, c'est déjà un très bon bilan de compétences (on se remémore en détail qu'on sait faire des quantités de choses, très bon pour le moral!), ce qui aide à relativiser,
- S'informer sur l'école qui reçoit le jury pour se mettre un peu dans l'ambiance et l'esprit des membres du jury
- Si l'oral secoue, qu'on se trouve poussé dans ses retranchements, qu'on sèche vraiment sur une question, encaisser et rester dans sa démarche volontaire et positive.

10/ Good luck

Recevoir un diplôme dans sa boite 3 semaines après un oral qu'on pensait raté, c'est un vrai bonheur.
Ce post est donc pour moi une façon de partager un peu de cette joie, si ces conseils peuvent vous être utiles pour votre VAE.

Good luck à tous ceux qui essaieront...et bravo à tous ceux qui réussiront!

xxxx
Maneki neko
Ersatz
 
Message(s) : 1
Inscription : 04-01-2013
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois

Re: Des diplômes en art pour Candidat libre?

Message non lupar Sylvaine38 » 07 Mars 2016, 10:57

Bonjour, j'ai lu votre com qui m'interesse beaucoup car je commence une VAE pour un DSAA mention Graphisme. Est il possible que l'on rentre en contact pour vous poser des questions ? Voici mon mail : cat-inov@wanadoo.fr

En vous remerciant

Sylvaine
Sylvaine38
Ersatz
 
Message(s) : 1
Inscription : 04-03-2016
a noté: 0 fois
a été noté: 0 fois


Retour vers Éducation



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)