ATELIER STORYBOARD

La bande-dessinée, les strips, les storyboards et les scénarios se trouvent dans ce forum.
Les BD, strips et story en cours de réalisation et de recherches doivent être postés dans ce forum, pour le scénario seul et les recherches de dessinateurs merci de poster en section scénario, pour les bd signées ou publiées, demandez le déplacement de vos sujets dans la rubrique BD Publiées, merci.

Re: ATELIER STORYBOARD

Message non lupar allartthomas » 20 Août 2017, 12:28

je réfléchi au fur et à mesure ...

est-ce que ça serait pas intéressant de relancer cet atelier storyboard par la même occasion ?...

profiter de ce concours pour donner la possibilité aux participants de venir "travailler" leur découpage ,
leurs recherches graphiques , et la mise en scene de leurs planches ici ?...

dans la mesure où je dois consacrer du temps et de l'attention à ce concours , comme membre du jury je veux dire ...
ça me semble un peu "aller de soi " , non ?...

enfin je sais pas , à ce stade du projet on peut facilement avoir de fausses bonnes idées :))

dites-moi si ça vous semble intéressant/motivant , ou pas du tout :))
Avatar de l’utilisateur
allartthomas
Gringo
 
Message(s) : 2836
Inscription : 10-10-2007
a noté: 86 fois
a été noté: 129 fois

Re: ATELIER STORYBOARD

Message non lupar allartthomas » 20 Août 2017, 13:09

Comment être storyboarder ?


je n'avais pas vu cette question de Lutane , qui remonte au 28 mars 2016 ... il n'aura donc sans doute pas eu la patience d'attendre 1 an et demi pour avoir une réponse ...
mais je vais tout de même essayer de construire une réflexion car la question est intéressante à plusieurs titres .

peut-on
être storyboarder ?
... est l'un des chapitres qui constituera le développement de ma réponse .

storyboarder , une profession ? un métier ? un job d'appoint ?

c'est quoi un storyboarder ?... un dessinateur ?...un illustrateur ?... un metteur en scene ?... un technicien ?...un auteur ?...

un deuxième chapitre important dans la tentative de répondre à Lutane , le
Comment ?


donc , et c'est évident , la question des cursus , des parcours , des études , des formations ...

mais aussi , indirectement , la question des compétences , des techniques , des logiciels , des pratiques , différentes dans chaque branche ,
pas les mêmes dans la publicité ou dans le dessin animé par exemple ...

et sur ces questions très précises je n'ai pas immédiatement toutes les réponses ...
tout ça me demandera un petit travail de recherche et d'enquête préliminaires , pour éviter de dire des bêtises ...

Bref ! vous l'aurez compris ... la question demande un petit travail de réflexion et d'écriture que je viendrai vous soumettre dans de futurs postes plus détaillés et
précis ... avec de vrais chapitres bien construits et bien argumentés/documentés ...

donc , à très bientôt , et bonne fin de journée ,

bise :))
Avatar de l’utilisateur
allartthomas
Gringo
 
Message(s) : 2836
Inscription : 10-10-2007
a noté: 86 fois
a été noté: 129 fois

Re: ATELIER STORYBOARD

Message non lupar waro17 » 20 Août 2017, 16:11

c'est une bonne idée, ça serait sympa de relancer l'atelier a l'occasion du concours, il ne reste plus qu'à attendre les infos nécessaires pour se lancer.
waro17
Mousse
 
Message(s) : 61
Inscription : 14-12-2012
a noté: 0 fois
a été noté: 3 fois

Re: ATELIER STORYBOARD

Message non lupar allartthomas » 21 Août 2017, 12:11

absolument waro17 , attendons patiemment les premières infos qui ne tarderons pas à arriver !


je reprend en détail sur les formations qui permettent de "devenir" storyboarder ...

première chose on peut faire du storyboard pour le cinema , la télévision , l'édition numérique , l'édition papier ,
la publicité , le jeu vidéo , le dessin animé , bref ! de multiples domaines dans lesquels le storyboard obéit à des charges et des formes différentes , des objectifs spécifiques à chaque fois !

deux exemples :

dans la publicité le storyboarder est un roughtman , il travaille généralement dans l'urgence des délais extrêmement court !
il est rémunéré à la vignette ... j'ai vu certains jeunes roughtman commencer le métier à 40 euros la vignette ...

le roughtman est généralement en liaison avec le réalisateur de la publicité qu'il doit "mettre en scene" ... c'est avec lui qu'il
déterminera le nombre de vignettes dont ils auront besoin , et la qualité graphique de ces vignettes qui est très variable
d'une commande à l'autre ... ça peu aller du rought très rapide jusqu'à l'illustration très "léchée" , avec du "clean" , de la finition qui prend du temps à l'exécution ...

deux objectifs principaux donc pour le cahier des charges de ce storyboard :

premier objectif , et c'est celui qu'on donne généralement et très "naturellement" au storyboard , c'est le carnet de bord du réalisateur ... sa mise en scene , avec une vision préalable de ses cadrages et séquences ... et donc un outil de diffusion de l'information très précis et très pratique sur un plateau de tournage complexe ou plusieurs corps de métiers avec de nombreuses personnes travaillent ensembles sur des plans sans forcément savoir ce que raconte l'histoire avant et après ces plans ...

ça peut vite partir en vrille sans le storyboard ...
Avatar de l’utilisateur
allartthomas
Gringo
 
Message(s) : 2836
Inscription : 10-10-2007
a noté: 86 fois
a été noté: 129 fois

Re: ATELIER STORYBOARD

Message non lupar allartthomas » 22 Août 2017, 13:14

le deuxième objectif pour ce storyboard publicitaire , c'est la "séduction" .

le réalisateur , et plus globalement le studio exécutif , devront convaincre les partenaires , clients , producteurs , diffuseurs ...
avec les images du storyboard qu'ils accompagneront d'un "spitch" pour vendre l'idée du spot .

le storyboard devra donc présenter des illustrations à la fois fluides , limpides et bien lisibles pour la clarté des messages du spot , ainsi que
très "clean " et abouties pour séduire ... des illustrations immersives et spectaculaires , capables de convaincre et d'emporter l'adhésion des partenaires .

un exercice qui demandera donc des compétences assez poussées : rapidité d'exécution , connaissances des règles de la mise en scene , grosse culture cinema/littérature ,
et un très bon niveau graphique , voir même un excellent niveau graphique , avec la capacité de tomber d'excellentes illustrations .
tout ceci en restant sous la coupe réglée du réalisateur ...qui acceptera à des degrés divers d'être dans l'échange créatif avec vous ...

on voit d'emblée que ce travail est très "nerveux " et stressant , qu'il faut savoir répondre très rapidement à la commande tout en restant créatif et exigeant graphiquement .
Avatar de l’utilisateur
allartthomas
Gringo
 
Message(s) : 2836
Inscription : 10-10-2007
a noté: 86 fois
a été noté: 129 fois

Re: ATELIER STORYBOARD

Message non lupar Andro » 28 Août 2017, 00:51

Ah super ! Tu es revenu ! :)

Merci pour ta réponse et ton investissement !

J'ai pensé beaucoup à toi ces derniers temps car depuis avril, je bosse sur le storyboard de mon projet perso quand j'en trouve le temps. Je repense à tous tes conseils, les éléments techniques, la compo, les perspectives, le point de vue, l'angle, les focales, l'agencement, l'orientation et la taille des cases, les plans, les cadrages, les développés, les ellipses,... Parfois, quelques phrases de toi (l'idée de la scène, de l'image, les critiques du type "trop pastoral" et j'en passe :D ...), de rodguen (acting, posing, contrastes...), de Arctis ( Framed Ink...), de bond (présence des personnages...), de Raoul Douglas (avant, pendant et après l'impact... ), et d'autres intervenants sur le forum me sont revenus et sont venues m'éclairer quand je peinais seule, livrée à moi-même. Grâce à tous ce que j'ai appris, parfois je "sentais" ce que je devais faire, parfois non, et je "sentais" que ce n'était pas bon, ce qui m'a permis de m'autocorriger. Faire le storyboard d'une BD, en tous cas, demande énormément de ressources. Je ne baisse pas les bras, car quand on sent que le travail prend forme et qu'on est dans la bonne voie, c'est aussi très jouissif si je puis dire. :D

Mais au final, ce qui m'a posé plus de problèmes que je ne l'aurais imaginé, c'est le placement des bulles pour forcer la lecture dans l'ordre logique du dialogue ou pour créer des effets parfois ou encore éviter que les bulles "étouffent" mes images ou ma scène. °_°'
Avatar de l’utilisateur
Andro
Gringo
 
Message(s) : 2593
Inscription : 17-06-2006
Localisation : Yvelines
a noté: 593 fois
a été noté: 9 fois

Précédent

Retour vers BD / Strips / StoryBoard



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invité(s)